SNCF : gare de Lyon, un petit robot poubelle vient quand on lui fait signe

le
1
SNCF : gare de Lyon, un petit robot poubelle vient quand on lui fait signe
SNCF : gare de Lyon, un petit robot poubelle vient quand on lui fait signe

Son nom constitue un clin d'oeil au film de science-fiction américain «D.A.R.Y.L», qui mettait en scène un robot humanoïde. La SNCF a annoncé mercredi qu'elle allait tester du 5 au 10 décembre à Paris-Gare de Lyon B.A.R.Y.L, un petit robot-poubelle qui s'approche quand on lui fait signe. Développé en partenariat avec la start-up française Immersive Robotics, l'appareil se déplace pour venir chercher les déchets des usagers. D'une forme qui rappelle la silhouette d'une otarie, il ne prononce pas de mots, mais produit des sons.

Sa mise à disposition dans les gares constitue «un sujet d'interpellation» afin de montrer que «tout est à disposition pour assurer la propreté», selon Patrick Ropert, le directeur général de SNCF Gares et Connexions. La création de ce prototype, doté d'une autonomie comprise entre six et dix heures, selon les réglages, a nécessité cinq mois de travail, pour un coût de plusieurs dizaines de milliers d'euros. 

 

#BARYL, notre dernier né : la #poubelle qui va vous plaire ! pic.twitter.com/GqEbWsuO0T

— Gares & Connexions (@ConnectGares) 30 novembre 2016

 

La phase de test va notamment permettre de réaliser des ajustements techniques pour améliorer le comportement du robot. Les lignes de code qui le font fonctionner seront modifiées en fonction des données produites par ses capteurs, par un être humain dans un premier temps, puis de façon automatique. Le test va également permettre de mesurer l'impact sur le comportement des voyageurs. S'il est positif, ce robot pourrait être déployé dans les gares, selon la SNCF. 

 

Premiers pas de #baryl à la Gare de Lyon avec @ConnectGares et @ImmersiveRobot pic.twitter.com/9Af8dwxyLS

— Immersive Robotics (@ImmersiveRobot) 30 novembre 2016

 

Ce n'est pas la première fois que la SNCF teste des solutions robotiques en gare. Elle a déjà expérimenté un robot-laveur à la Gare de Lyon, ainsi qu'un robot chargé de porter des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7166371 il y a 3 mois

    s'il n'est ni volé ni vandalisé dans les 3 jours de sa mise en service la SNCF pourra ouvrir le Champagne !