SNCF : faux départ pour la carte iDTGVMax

le
3
Les 10 000 abonnements mis en vente sont partis comme des petits pains, en moins de 24 heures.
Les 10 000 abonnements mis en vente sont partis comme des petits pains, en moins de 24 heures.

La SNCF a-t-elle fait fausse route en lançant son forfait de transport illimité iDTGVMax ? 500, c'est le nombre d'acheteurs de cette carte qui, selon Le Parisien, ont déjà rendu leur abonnement. Lancée le 8 février dernier, la formule avait pourtant de quoi plaire : pour 59,99 euros par mois pendant un an, l'abonnement permettait de voyager de manière illimitée sur le réseau iDTGV.

Déception. C'est le sentiment général de beaucoup de voyageurs comme Julien de Toulon qui s'est fait remboursé, raconte le quotidien. "C'est une offre réservée aux Parisiens. (...) Par exemple, pour aller à Lyon, je suis obligé de passer par Paris alors que la ville est à 2 h 30 de train de chez moi", peste le jeune homme de 28 ans.

Problème de destinations

10 000 abonnements ont été mis en vente par la SNCF. Tous sont partis comme des petits pains, en moins de 24 heures. Pour Valérie Dehlinger, directrice générale d'iDTGV, "certains clients se sont précipités sans prendre connaissance de l'offre", rapporte Le Parisien. Pour ce dernier, beaucoup de personnes ont confondu l'iDTGV et le TGV classique. Problème : les destinations proposées ne sont pas les mêmes, essentiellement des villes touristiques au bord de mer ou à la montagne.

La SNCF assure avoir remboursé tous les clients mécontents. Elle n'était pourtant pas obligée de le faire, a rapporté Valérie Dehlinger au Parisien. La directrice refuse tout de même de parler d'un échec :...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lorant21 le jeudi 26 fév 2015 à 09:51

    d'ici là, le dinosaure SNCF sera-t-il mort?

  • slongue1 le mercredi 25 fév 2015 à 23:07

    Pas faux mais quand tout le monde paiera, les poules auront des dents

  • M4868877 le mercredi 25 fév 2015 à 21:42

    Les naïfs, avoir cru à la bonne affaire SNCF, cette boite arnaque les usagers depuis des années avec des tarifs TGV plus chers que les tarifs aériens. Les tarifs baisseront vraiment quand tout le monde paiera son billet (personnel, militaires, policiers, politiques et autres assistés de la haute fonction publique), quand le personnel aura le même système de retraite que les autres salariés et quand les grévistes et les syndicalistes en réunion ou formation arrêteront d'être payés.