Smic au rabais : Gattaz fait un tollé, Parisot dénonce une «logique esclavagiste»

le
51
Smic au rabais : Gattaz fait un tollé, Parisot dénonce une «logique esclavagiste»
Smic au rabais : Gattaz fait un tollé, Parisot dénonce une «logique esclavagiste»

Attention, terrain miné. La proposition du président du Medef Pierre Gattaz d'instaurer un salaire «transitoire» inférieur au Smic pour encourager l'embauche des jeunes suscite un tollé ce mardi : rejetée par le gouvernement, elle a également provoqué une réaction indignée des syndicats et a même valu à Pierre Gattaz une franche attaque de l'ancienne patronne des patrons, Laurence Parisot. 

«Le niveau élevé du Smic est une marche d'escalier à franchir en France» pour trouver du travail, a affirmé Pierre Gattaz lors de son point de presse mensuel. D'où l'idée qu'un «jeune ou quelqu'un qui ne trouve pas de travail (puisse) rentrer dans l'entreprise de façon transitoire avec un salaire adapté, qui ne serait pas forcément le salaire du Smic» durant la première année. Bien que militant pour un système «temporaire», Pierre Gattaz n'en a pas moins ouvert une boîte de Pandore que le gouvernement s'est empressé de refermer.

Le gouvernement dit «niet»

«Le Smic jeunes, nous y sommes bien sûr fermement opposés. Le sujet de l'emploi des jeunes mérite mieux que cela. Je verrai prochainement Pierre Gattaz pour lui en parler», a déclaré Najat Vallaud-Belkacem, ministre de la Jeunesse et des sports. 

Smic Jeunes: nous y sommes bien sûr fermement opposés. Le sujet de l'emploi des jeunes mérite mieux. Je verrai P. Gattaz pour lui en parler.? Najat Belkacem (@najatvb) April 15, 2014

Même grogne pour Julien Bayou, porte-parole national de EELV, qui demande à ce qu'«on commence avec les salaires du CAC 40». «C'est pas sérieux», a déclaré de son côté le patron des sénateurs écologistes Jean-Vincent Placé à l'émission «Preuves par trois» Public Sénat/AFP.

A la condition qu'on commence avec les salaires du Cac40 -- Gattaz pour un salaire transitoire en-dessous du #Smic http://t.co/AtLx9kY5My? Julien Bayou (@julienbayou) April 15, 2014

Je plaisante, le "salaire ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • AZOTH le mercredi 16 avr 2014 à 20:14

    Ce Pierre Gattaz est d'une sournoiserie comique. Étant moi même chef d'entreprise je trouve bien habile de créer, sous couvert d'aider les jeunes, un abaissement déguisé du SMIC qui est déjà un minimum! Mais embaucher c'est aussi faire un pari, un investissement humain. Le problème est donc de faire confiance. Mr Gattaz a oublié qu'il a été lui aussi un jour jeune et que quelqu'un a cru en lui... Il a oublié l'adage qu'avant d'être fort comme un chêne il faut être c.on comme un gland.

  • M1154013 le mercredi 16 avr 2014 à 16:22

    Cet individu est lamentable dans tous les sens du terme!Je m'appellerais wals ou Hollande, je le mettrais au micro smic, puisque c'est si bien! même la mère Parisot sursaute, c'est pour dire, car pourtant....

  • M6784830 le mercredi 16 avr 2014 à 14:53

    Depuis que Gattaz à pris la place de Mme Parisot, je trouve que celui ci n'est pas a la hauteur.

  • ttini le mercredi 16 avr 2014 à 12:46

    @ SuRaCta et Phillrug. Entièrement d'accord avec vous, surtout si ça permet aux états majors de nos sociétés de s'augmenter de 70 % et de doubler les parachutes dorés.

  • lberger4 le mercredi 16 avr 2014 à 12:24

    Si on ajustait le SMIC à 39 heures comme partout ailleurs, il n'est pas si faible qu'il n'y paraît !!! n'oublions pas que toutes les comparaisons internationales se font, la plupart du temps sur 39 heures et non 35 heures !! ajustons !!!!!!

  • lberger4 le mercredi 16 avr 2014 à 12:21

    règlement de compte !!!! elle se ridiculise !! vraiment rien ne va plus !!!

  • marcsim5 le mercredi 16 avr 2014 à 12:16

    pourquoi s'obstiner à vouloir travailler pour les autres ?

  • marcsim5 le mercredi 16 avr 2014 à 12:14

    l'intérêt de ce SMIC au rabais est de pouvoir embaucher des jeunes sous le SMIC pour remplacer ceux qui avaient été embauché 1 an auparavant et qui pourraient prétendre toucher le SMIC...

  • pluciano le mercredi 16 avr 2014 à 12:07

    Le problème du smic c'est que son augmentation est politique et pas basée sur l'augmentation du salaire moyen donc résultat, il a augmenté beaucoup plus vite que les augmentations faites par les entreprises (les vraies).résultat quand on est Smicard on a beaucoup de chances d'y rester à vie.et donc quand on est moins performant (c'est souvent des travaux physiques ou répétitifs) on se remplacer par un jeune au même prix.

  • dotcom1 le mercredi 16 avr 2014 à 12:00

    Emploi d'Avenir = bien. SMIC jeune = mal. Qui m'explique?