"Smart Kigali": le Rwanda attire les investisseurs avec le wifi gratuit

le
0
"Smart Kigali": le Rwanda attire les investisseurs avec le wifi gratuit
"Smart Kigali": le Rwanda attire les investisseurs avec le wifi gratuit

Dans un espace flambant neuf de la Kigali City Tower, Lee Il-mo jongle avec son ordinateur portable, son Smartphone et sa tablette numérique. Avant, pour utiliser internet, il devait consommer une boisson dans un café, désormais l'accès est gratuit."Je télécharge des vidéos et des livres", glisse ce Sud-Coréen de 31 ans depuis le centre de la capitale rwandaise.Depuis quelques années, le président Paul Kagame, au pouvoir depuis que son parti, l'ex-rébellion du Front patriotique rwandais, a mis fin au génocide des Tusti en 1994, rêve de transformer son pays, encore largement rural, en un centre névralgique régional en matière de nouvelles technologies.Le mois dernier, Kigali a annoncé le déploiement du wifi gratuit dans certains lieux clés de la capitale, avec pour ambition de généraliser cet accès à tous les bâtiments publics, les hôtels, les bus ou encore les écoles secondaires du pays.Le but, selon le ministre des Technologies de l'Information et de la Communication, Jean Philibert Nsengimana, est d'"accélérer la croissance du marché d?Internet au Rwanda" et d'attirer les investisseurs."La connectivité est l?un des plus grands atouts pour les affaires dans cet âge de l'économie numérique", affirme-t-il, soulignant que ce projet n'est que "la partie émergée de l?iceberg", que "la chose la plus importante, c?est la 4G".En juin, Kigali a signé un partenariat avec l'entreprise sud-coréenne KT Corp, pour la construction d?un réseau 4G large bande. L?objectif: permettre à 95% des Rwandais d'avoir accès au haut débit d?ici trois ans -- seulement 10% de la population a pour l'instant accès à la 3G."L?internet à large bande, on le considère comme un bien de première nécessité, comme l?eau et l'électricité", plaide M. Nsengimana, précisant qu'une fois le stade de la 4G atteint, l?accès gratuit disparaîtra.Sur cette ambitieuse route, se dressent cependant encore ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant