Smart France, le retour avorté aux 39 heures

le
1
L'usine Smart d'Hambach est en concurrence avec un site slovène.
L'usine Smart d'Hambach est en concurrence avec un site slovène.

« Les 39 heures ne se feront pas chez Smart, c'est clair. Je ne sais pas pourquoi on parle encore de cela. » Pour le secrétaire général CGT de Smart France, Jean-Luc Bielitz, l'affaire est entendue. La direction de l'usine d'Hambach (Moselle) peut bien présenter formellement aux représentants des salariés son « pacte 2020 », cette proposition d'augmenter le temps de travail de 35 à 39 heures, mercredi à 14 heures, est mort-née.

Allié à la CFDT, le syndicat va faire jouer son droit de veto, comme il en a le droit, pour s'opposer à tout accord collectif en ce sens. À elles deux, les deux organisations représentent en effet 50 % des salariés ayant voté aux élections professionnelles et peuvent de fait empêcher toute validation par les autres organisations syndicales du « pacte 2020 » proposé par la direction. Et ce, malgré le résultat positif du référendum purement consultatif organisé par la direction le 11 septembre, au cours duquel 56 % de salariés s'étaient prononcés « pour » (mais seulement 39 % des ouvriers).

Reste une question. Comment la direction de l'usine de fabrication de voitures a-t-elle pu espérer imposer une hausse du temps de travail de 35 à 39 heures (+ 11 %) à ses salariés en échange d'une augmentation de 120 euros de salaire brut seulement et 2 primes de 500 euros sur deux ans alors que la durée légale est de 35 heures ?

Le « pacte 2020 » proposé par Smart France à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stepone7 le mercredi 23 sept 2015 à 06:34

    et tout ca avec la complicité du gouvernement actuel .. qui se dit de gauche .. parti qui a crée les 35 heures.. et eux au gouvernement veulent les defaire .. on se demande vraiment de quel bord ils sont ceux qui nous gouverne .. une grande partir de l electorat gauche doit etre degou.te d avoir voter pour ca .. vivement 2017