SLS électrique, une décharge d'adrénaline

le
0
Le plaisir et les sensations de la conduite ne sont pas incompatibles avec une chaîne de traction électrique. Mercedes en fait la démonstration au salon de Genève.

Connaissez-vous une automobile capable de remonter les Champs-Élysées et de taquiner le chronomètre sur le circuit Paul Ricard sans faire de bruit et sans rejeter un seul gramme de CO2? Cette promesse est devenue réalité avec Mercedes qui commercialise, ces jours-ci, une SLS totalement métamorphosée. Le V8 6,2 litres est remplacé par quatre moteurs électriques synchrones à aimant permanent logés dans les roues et délivrant chacun 138 kW. De 571 ch, la puissance s'établit désormais à 750 ch. Quant au couple, il produit 1 000 Nm dès le démarrage, au lieu de 650 Nm à 4 750 tr/mn avec le V8.

Vitrine du savoir-faire technologique de la firme à l'étoile, ce coupé, qui ressemble à s'y méprendre à la version V8, la calandre mise à part, nous a permis de constater que le plaisir de conduite et les se...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant