Slovaquie : populisme anti-musulmans avant les élections

le
2

La Slovaquie, petit pays de 5,4 millions d’habitants, le Premier ministre socialiste Robert Fico veut "surveiller chaque musulman". Début décembre, il a déposé une plainte devant la Cour de justice de l'Union européenne contre le système de quotas de migrants répartis entre les pays membres de l'UE. En campagne pour sa réélection aux législatives du 5 mars, sa rhétorique va-t-elle s’assouplir, alors que la Slovaquie va assumer pour la première fois, en juillet prochain, la présidence de l'UE?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ZvR il y a 9 mois

    L'UE mêne un politique d'islamisation et de remplacement démographique à grande à grande échelle, pour élimier les divers peuples et cultures européens et tout ceux qui s'y opposent sont qualifiés de populistes et remis à leur place. Les pays d'europe de l'Est ont une chance de survivre s'ils quittent l'ue maintenant, mais les trupes d'occupation de l'otan sont là pour s'assurer qu'ils continuent de filer droit.

  • mcarre1 il y a 9 mois

    C'est très tendancieux de qualifier de populistes ceux qui veulent seulement protéger les leurs des dérives dangereuses d'une secte qui porte ces dérives dans ses textes fondateurs et dans son histoire.