Skype plus que jamais multiplate-forme et incontournable

le
0
Skype plus que jamais multiplate-forme et incontournable
Skype plus que jamais multiplate-forme et incontournable

Avec l'arrivée de Skype sur le Web, il est désormais possible d'utiliser le logiciel de messagerie et VoIP de Microsoft absolument n'importe où, depuis n'importe quel terminal, mobile ou non, et de jongler entre ses différentes versions sans perdre ni ses contacts ni ses conversations passées.D'abord lancée aux États-Unis et au Royaume-Uni, la version bêta pour le Web de Skype est désormais accessible en France et le reste du monde, depuis n'importe quel navigateur (Internet Explorer, Chrome, Safari et Firefox). Son utilisation nécessite juste l'installation d'un petit plugin à installer pour pouvoir utiliser les fonctions d'appel audio et vidéo. Il se mettra ensuite à jour automatiquement.

C'est en 2014 que Microsoft a annoncé tester une version Web de sa messagerie, accessible depuis n'importe quel navigateur et ne requérant pas de programme spécifique comme cela est le cas aujourd'hui. Skype suit en cela les exemples des Hangouts de Google, de WhatsApp ou de Facebook Messenger, tous d'ores et déjà disponibles depuis un navigateur, ce qui simplifie encore plus leur utilisation.

Il était cependant déjà possible de profiter de Skype depuis son navigateur, en se connectant à Outlook.com (futur Outlook Mail). Les utilisateurs du Webmail peuvent ainsi profiter de Skype, sous réserve d'avoir déjà un compte ouvert sur le service de VoIP. Ils peuvent converser et ouvrir une vidéoconférence avec leurs contacts connectés au même moment.

Avec la prochaine arrivée de Windows 10, l'application "tuile" de Skype devrait disparaitre, pour laisser la place directement à une intégration du service dans trois applications distinctes : Messaging, Phone et Video. Il s'agirait ici d'une particularité propre à Windows 10.

Enfin, Skype demeure évidemment accessible sur l'ensemble des terminaux mobiles compatibles avec Android, iOS, Windows Phone et même BlackBerry.

Racheté par Microsoft en 2011, Skype revendique plus de 600 millions ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant