Sky : Froome s'attend à " une bataille de tous les jours "

le
0
Sky : Froome s'attend à " une bataille de tous les jours "
Sky : Froome s'attend à " une bataille de tous les jours "
Vainqueur de la 100eme édition du Tour de France l'année dernière, Chris Froome remet son maillot jaune en jeu à partir de samedi. Le leader de la Sky se dit prêt pour cette 101eme Grande Boucle et affirme être bien entouré. Le Britannique de 29 ans a également cerné les forces de ses principaux rivaux.

Chris Froome aura fort à faire pour défendre son titre au cours de ce 101eme Tour de France. Le Britannique et leader de la Sky apprécie tout particulièrement le fait que le départ de cette édition soit donné depuis le Yorkshire, en Angleterre. « Définitivement c'est un élément de pression supplémentaire, affirme dans un premier temps Chris Froome. Revenir ici en tant que tenant du titre, en prenant le départ depuis notre pays où nous avons eu un accueil chaleureux, ça nous a donné de l'énergie positive. »

« Contador est dans une meilleure condition »

En ce qui concerne la concurrence, le coureur de 29 ans est lucide sur la forme de ses rivaux. Notamment sur celle d'Alberto Contador : « Il est dans une forme très compétitive. Il arrive dans de meilleures conditions que l'année dernière. Il souhaitera faire mieux que lors de la précédente édition, reconnaît le Britannique. Je pense que mes principaux rivaux auront des équipes qui voudront prendre la course à leur compte, ça s'annonce très excitant. Ce sera une bataille de tous les jours pour s'imposer. » Une bataille qui commencera dès samedi à Leeds, lors du Grand Départ.

« Impossible de dire qui va gagner »

Pour ce qui est du parcours qui attend le tenant du titre, Chris Froome sait qu'il devra se battre pour contrôler la course et remporter un deuxième Tour consécutif : « Le parcours du Tour cette année nous propose plusieurs challenges, analyse le leader de la Sky. Il y a les pavés, ce qui fait de cette étape, une étape piège (ndlr : la 5eme). Il y a également cinq arrivées au sommet et un contre-la-montre de 54 kilomètres juste avant l'arrivée sur les Champs-Élysées. » Une difficulté qui pousse le coureur d'origine kenyane à rester prudent quand on lui demande un pronostic sur le futur maillot jaune à l'issue des 21 étapes. « Il est impossible de dire : '' Ce gars-là va gagner le Tour. '' Je ne dirai pas que je vais gagner, définitivement, martèle Chris Froome. Je me contenterai de dire que je donnerai tout ce que j'ai. Je n'ai aucun doute, la compétition sera très rude cette année. Mais je sais que je possède une équipe très forte autour de moi. C'est l'équipe la plus forte que nous puissions avoir pour le Tour de France. » Les principaux rivaux sont prévenus.

Thomas GROUSSAUD

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant