Sky : Froome révèle qu'il a raté un contrôle antidopage

le
0
Sky : Froome révèle qu'il a raté un contrôle antidopage
Sky : Froome révèle qu'il a raté un contrôle antidopage

Chris Froome (Sky), vainqueur du Tour de France 2013 et sérieux prétendant à la victoire finale cette année, a révélé mercredi qu'il avait raté un contrôle antidopage en ce début d'année 2015 alors qu'il voyageait avec sa femme en Italie.

Décidément, la rigueur indispensable au haut niveau et les sportifs britanniques, ça fait deux ces derniers temps. Après l'athlète multi-médaillé mondial et olympique Mo Farah, qui a indiqué avoir raté deux contrôles antidopage alors que son entraîneur est actuellement pris dans le tourbillon du dopage, c'est au tour de Chris Froome (30 ans) de reconnaître une faute. Mercredi, au cours d'une conférence de presse téléphonique, le coureur de la Sky a avoué avoir manqué un contrôle alors qu'il profitait de quelques jours de repos avec sa femme dans un hôtel de haut standing en Italie. Les contrôleurs n'ont pas pu avoir accès à sa chambre. Un incident qui a eu lieu cette année, sans que la date précise ne soit connue.

Froome fait son mea culpa

« Oui, j'ai manqué un test antidopage. Le premier matin de notre séjour là-bas, les autorités se sont présentées à sept heures du matin et les responsables de l'hôtel ont refusé de leur donner accès à notre chambre. Ils ont aussi refusé de les laisser me contacter. Le matin, au petit-déjeuner, ils nous ont dit que des contrôleurs étaient passés mais que la politique de l'établissement est de ne laisser personne déranger nos clients. » La règle veut que tout sportif de haut niveau soit « accessible » à toute heure du jour et de la nuit, 365 jours par an, pour subir un contrôle antidopage. Malgré tout, chaque athlète a « droit » à deux « no-show », c'est-à-dire à deux manquements de contrôle. A partir du troisième en moins d’un an, des sanctions peuvent tomber. « Dans ce cas précis, j'assume mes responsabilités, a reconnu Chris Froome, récent vainqueur du Dauphiné. J'aurais dû être plus prévoyant avec la direction de l'hôtel et leur dire plus clairement que des contrôleurs pouvaient passer tôt le matin. J'ai déjà été contrôlé plusieurs fois un peu partout dans le monde. Je n'avais pas vu venir celui-là, c'est de ma faute. La leçon est retenue. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant