Ski: une première pour l'Italien Matteo Marsaglia à Beaver Creek

le
0
L'ITALIEN MATTEO MARSAGLIA REMPORTE LE SUPER-G DE BEAVER CREEK
L'ITALIEN MATTEO MARSAGLIA REMPORTE LE SUPER-G DE BEAVER CREEK

par Manuèle Lang

BEAVER CREEK, Colorado (Reuters) - L'Italien Matteo Marsaglia a remporté samedi une folle victoire dans le super-G de Beaver Creek et se demande encore comment il a réussi une telle performance.

Agé de 27 ans, le skieur n'était jamais monté sur un podium en Coupe du monde et s'est imposé en une minute 14 secondes et 68 centièmes, prenant la trace de son compatriote Christof Innerhofer, vainqueur en descente vendredi sur la même piste.

"Hier, Innerhofer a gagné - même équipe, même ski et même style. Je pense que c'est seulement le début d'une grande saison", a dit Marsaglia, qui avait jusque-là enregistré son meilleur résultat en terminant quatrième du super-G des finales de la Coupe du monde, en mars dernier à Schladming.

Le skieur né à Rome a devancé le grand favori, Aksel Lund Svindal, leader de la Coupe du monde, qui a dû se contenter de la deuxième place à 27 centièmes.

"Quelle journée, j'ai du mal à y croire (...) Quand je vois que j'ai battu Svindal, je ne peux pas le croire", a dit Marsaglia.

"C'est fou. C'est ma première victoire. Je l'avais loupé de peu à Schladming mais je savais que mon ski était bon. J'ai continué de travailler cet été et la confiance était là."

Svindal, qui a signé un doublé à Lake Louise la semaine dernière, a d'ores et déjà pris une option sur le gros globe de cristal puisqu'il devance de 140 points au classement général de la Coupe du monde l'Américain Ted Ligety, champion du monde de slalom géant.

"Deux victoires à Lake Louise, deux deuxièmes places ici, je pense que c'est très bien. J'ai encore eu un peu de chance aujourd'hui. J'ai encore besoin de travailler", a dit le Norvégien.

La troisième marche du podium est revenue à l'Autrichien Hannes Reichelt tandis que le meilleur Français, Gauthier de Tessières, a terminé huitième.

La course a également été marquée par de nombreuses chutes dont celle de l'Autrichien Max Franz, deuxième de la descente de Lake Louise il y a une semaine, qui a été transporté à l'hôpital de Vail pour y subir des examens.

Après une brève perte de conscience, il est revenu à lui et ne souffrirait d'aucune fracture des membres, selon Markus Aichner, porte-parole de l'équipe autrichienne.

"Il est trop tôt pour dire quoi que ce soit sur ses blessures", a dit l'entraîneur Mathias Berthold, qui a précisé que le moral de l'équipe était affecté.

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant