Ski: Tina Maze poursuit à Aspen son excellent début de saison

le
0
TINA MAZE S'ADJUGE LE GÉANT D'ASPEN
TINA MAZE S'ADJUGE LE GÉANT D'ASPEN

ASPEN, Etats-Unis (Reuters) - Tina Maze a profité samedi de la méforme de ses rivales pour s'adjuger le géant d'Aspen aux Etats-Unis et prendre le large au classement général de la Coupe du monde féminine de ski alpin.

Depuis le début de la saison il y a près d'un mois à Sölden, la Slovène rafle presque tout puisqu'au Colorado, il s'agissait de sa deuxième victoire en seulement trois courses.

La championne du monde de la discipline s'est imposée devant l'Autrichienne Kathrin Zettel et devant la championne olympique allemande Vitkoria Rebensburg, troisième.

Les deux Françaises Tessa Worley et Taïna Barioz se sont classées respectivement sixième et septième. Leur compatriote Anémone Marmottan a terminé au 14e rang.

"Je suis extrêmement heureuse. Depuis Sölden, j'ai l'impression que ce sera cette année ou jamais", a expliqué Tina Maze à l'issue de sa victoire.

"C'est un vrai soulagement de voir que quand on travaille dur pendant cinq ans avec une petite équipe, cela finit par payer", a-t-elle poursuivi, faisant référence à la structure qu'elle a montée il y a quelques années en quittant le giron de la fédération slovène.

A la faveur de cette victoire, Tina Maze compte désormais 250 points au classement général de la Coupe du monde, soit 90 de plus que Kathrin Zettel et 126 de plus que Maria Höfl-Riesch.

La championne en titre et enfant du pays Lindsey Vonn a terminé à une décevante 21e place. A l'issue de la course, cette dernière a confié encore ressentir des douleurs, plus d'une semaine après avoir été admise à l'hôpital pour des problèmes intestinaux.

"Je suis contente d'avoir pu courir ici, chez moi. Mentalement, je suis soulagée. Mais je ne me sens pas très bien. J'ai des problèmes pour respirer", a-t-elle expliqué.

Si la Fédération internationale de ski (FIS) ne le lui avait pas interdit, Lindsey Vonn aurait dû se mesurer ce week-end aux hommes, réunis à Lake Louise, au Canada.

Au vu de son état de santé, la skieuse américaine a expliqué n'avoir aucun regret. "Ce n'était probablement pas le bon moment", a-t-elle estimé.

Manuèle Lang, Olivier Guillemain pour le service français, édité par Julien Dury

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant