Ski: Théaux surprend Svindall sur sa neige

le
0
DEUXIÈME VICTOIRE EN COUPE DU MONDE POUR LE FRANÇAIS ADRIEN THÉAUX
DEUXIÈME VICTOIRE EN COUPE DU MONDE POUR LE FRANÇAIS ADRIEN THÉAUX

par Patrick Lang

KVITFJELL, Norvège (Reuters) - Le Français Adrien Théaux a maîtrisé le vent et Aksel Lund Svindal pour remporter sa deuxième victoire en Coupe du monde, samedi, dans la descente de Kvitfjell, sur la neige du champion norvégien.

Sur une piste raccourcie en raison de violentes rafales de vent, Théaux a devancé Svindal de 19 centièmes et l'Autrichien Klaus Kroell de 50 centièmes.

"J'avais fait un bon début de saison à Lake Louise mais ma saison de descente avait été très frustrante", a déclaré le Français, qui avait remporté sa première descente de Coupe du monde à Lenzerheife, en Suisse, il y a deux ans.

"J'étais confiant ici après un premier entraînement très encourageant. J'étais vraiment dans le coup. C'est une descente qui me convient bien, dans laquelle il faut skier propre."

Adrien Théaux a reconnu qu'il avait "sans doute eu de la chance avec le vent". "Il faut en avoir? pourquoi pas à mon tour ?", a-t-il ajouté.

Il a également associé l'ensemble de l'équipe de France à sa victoire. "Il y a une bonne émulation au sein de l'équipe de France avec toujours un gars dans le top 5 ou le top 10 et la médaille de David (Poisson) à Schladming nous a bien motivés", a-t-il dit.

"Dommage que Johan Clarey ne soit pas là, il aurait sans doute tiré son épingle du jeu aujourd'hui."

Svindal, qui visait sa première victoire sur la piste de descente des Jeux olympiques de Lillehammer en 1994, n'a pas tout perdu.

Sa deuxième place lui permet de conforter sa première place au classement de la Coupe du monde de descente avec 439 points contre 381 à Klaus Kroell.

Elle lui permet aussi de revenir à 129 points de Marcel Hirscher au classement général et une victoire dans le Super-G de dimanche devant son public le replacerait sur les talons du slalomeur autrichien à sept courses de la fin de la saison.

"On ne peut pas parler de malchance quand on est sur le podium. J'avais la confiance qu'il fallait, la bonne approche mais des choses comme ça arrivent", a dit Svindal.

"L'important était de finir devant Klaus Kröll pour le globe de descente. Pour ce qui est du Grand Globe j'ai toujours dit que Hirscher était mon favori."

Jean-Paul Couret pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant