Ski: Svindal remporte le globe de cristal du super-G

le
0
L'ITALIEN CHRISTOF INNERHOFER REMPORTE LE SUPER-G DE SCHLADMING
L'ITALIEN CHRISTOF INNERHOFER REMPORTE LE SUPER-G DE SCHLADMING

par Patrick Lang

SCHLADMING, Autriche (Reuters) - Le Norvégien Aksel Lund Svindal a décroché jeudi le globe de cristal du super-G lors des finales de la Coupe du monde de ski alpin à Schladming, au terme d'une course qui a vu Marcel Hirscher a accroître ses chances de soulever le gros globe.

Svindal a terminé à une décevante 16e place lors du dernier super-G de la saison remporté par l'Italien Christof Innerhofer, mais ses deux rivaux pour le titre Didier Cuche, neuvième, et Beat Feuz, sorti de la piste, n'ont pas su en profiter.

Le champion olympique en titre de la discipline remporte ainsi le septième globe de sa carrière.

Innerhofer a remporté la course en une minute 21 secondes et 24 centièmes, deux centièmes devant le Français Alexis Pinturault, alors que Hirscher s'est hissé à la troisième place.

"C'est le plus beau cadeau que je pouvais me faire après une saison décevante", a dit Innerhofer.

L'événement de la course a été la chute du Suisse Beat Feuz, leader du classement général de la Coupe du monde, qui n'aura donc marqué aucun point dans ce super-G, pourtant l'une de ses disciplines de prédilection.

"Je me sentais bien, sans pression particulière (...). J'ai fait une erreur classique et je suis sorti. Hirscher est maintenant le favori (pour le gros globe-NDLR) mais je vais continuer à me battre", a dit le Suisse.

Au classement de la spécialité, Svindal termine avec 13 points d'avance sur le Suisse Didier Cuche, qui a été acclamé dans l'aire d'arrivée par les 15.000 spectateurs présents, pour la dernière course en vitesse de sa carrière.

L'autre moment clé de ce super-G a été la troisième place de Marcel Hirscher, son premier podium dans une épreuve de vitesse.

Au classement général de la Coupe du monde, l'Autrichien n'est plus désormais devancé que de 75 points par Feuz, alors que deux épreuves restent à disputer, un slalom et un slalom géant, deux disciplines dans lesquelles Hirscher a amassé la quasi totalité de ses points cette saison.

"C'est un peu irréel. J'ai du mal à y croire. Je me sentais bien mais je ne m'attendais pas à un tel résultat", a dit Hirscher.

"Je ne veux pas faire de calculs, nous les ferons dimanche. Feuz a montré aujourd'hui que des erreurs pouvaient être faites à tout moment."

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant