Ski: Svindal champion du monde de descente, Poisson en bronze

le
0
LE NORVÉGIEN AKSEL LUND SVINDAL CHAMPION DU MONDE DE DESCENTE À SCHLADMING
LE NORVÉGIEN AKSEL LUND SVINDAL CHAMPION DU MONDE DE DESCENTE À SCHLADMING

par Manuèle Lang

SCHLADMING, Autriche (Reuters) - Le Norvégien Aksel Lund Svindal est entré samedi à Schladming dans le club très fermé des skieurs ayant remporté un deuxième titre de champion du monde de descente en dominant l'Italien Dominik Paris et le Français David Poisson.

Vexé de n'avoir remporté que le bronze mercredi en Super-G dans la station autrichienne, le robuste skieur scandinave, déjà titré dans cette discipline en 2007, rejoint au panthéon des meilleurs descendeurs de l'histoire Jean-Claude Killy, Bernhard Russi et Toni Sailer.

"C'est un accomplissement immense pour moi de décrocher une nouvelle médaille d'or aujourd'hui dans une course aussi difficile", a déclaré le Norvégien à l'issue de sa victoire.

"Je me suis battu tout le long de cette descente et lorsque j'ai franchi la ligne d'arrivée, j'étais épuisé mentalement et physiquement", a ajouté Aksel Lund Svindal, qui a devancé au final le leader du classement général de la discipline de 46 centièmes et David Poisson de près d'une seconde.

"Je suis très fier d'avoir été capable de produire un tel effort au bon moment. Je suis convaincu d'avoir donné le meilleur de moi-même et d'avoir réalisé une course très solide", a-t-il poursuivi.

Aksel Lund Svindal est un habitué des podiums. Champion olympique du Super-G, il peut se targuer par ailleurs d'avoir remporté au moins une médaille d'or lors des quatre dernières éditions des championnats du monde. En 2007, à Äre, en Suède, il avait notamment réalisé le doublé descente-géant.

"SUR LES COURSES D'UN JOUR, IL FAUT PRENDRE SA CHANCE"

Au vu du podium de samedi et du gabarit impressionnant des trois médaillés, nul doute que la clé de la descente de Schladming fut la condition physique.

Et dans cette optique, ce n'est d'ailleurs pas par hasard que le vainqueur d'il y a deux semaines à Kitzbühel, l'Italien Dominik Paris, a décroché l'argent.

"Je me sentais très détendu avant le départ de la course à cause de mes bons résultats cet hiver. Je n'ai pas pris trop de risques dans la partie haute car je voulais garder un peu d'énergie pour le final piégeux", a-t-il déclaré à l'issue de la descente.

"Cette médaille d'argent couronne parfaitement cette saison incroyable. Je suis très heureux et j'attends avec impatience de pouvoir faire la fête ce soir", a ajouté l'Italien.

Le skieur le moins attendu sur ce podium demeure David Poisson, qui a apporté à la délégation française présente à Schladming sa deuxième médaille dans ces Mondiaux après l'argent décroché mercredi en Super-G par Gauthier De Tessières.

Quatrième à Kitzbühel cette saison, le Français reste toutefois celui dont la performance a le plus ravi le public autrichien qui l'a vu, après un début de course aux prises de risques nombreuses, presque laisser échapper l'un de ses bâtons dans le final.

"Je suis très content de cette médaille. C'est vraiment une super journée. Je suis très content de ma manche et c'est vraiment la cerise sur le gâteau. C'est génial, même si je ne vais pas réaliser tout de suite", a raconté le Français.

"Depuis le début de la saison, je me régale sur les courses, j'arrive à prendre des risques, je suis assez confiant sur le ski que je propose. Sur les courses d'un jour, il faut prendre sa chance et dans ces conditions, j'arrive souvent à tirer mon épingle du jeu", a-t-il ajouté.

Cette théorie qui veut que les outsiders arrivent toujours à se frayer un chemin sur le podium des plus grandes compétitions internationales de ski a fonctionné à plein pour David Poisson et en a écoeuré d'autres.

Ce fut le cas notamment du champion du monde sortant, le Canadien Erik Guay, qui a abandonné la course, épuisé. Mais aussi de l'Italien Christof Innerhofer, seulement 14e ou encore de Hannes Reichelt, qui n'a pas franchi la ligne.

Olivier Guillemain pour le service français, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant