Ski: sans rival sur le géant, Ted Ligety décroche son 3e titre

le
0
TED LIGETY CHAMPION DU MONDE DE SLALOM GÉANT
TED LIGETY CHAMPION DU MONDE DE SLALOM GÉANT

par Brian Homewood

SCHLADMING, Autriche (Reuters) - L'Américain Ted Ligety a survolé vendredi le slalom géant de Schladming et décroche sa troisième médaille d'or aux championnats du monde de ski alpin organisés dans la station autrichienne.

Largement en tête après une superbe première manche, Ligety, déjà vainqueur du super-G et du super combiné, a contrôlé le second tracé pour devancer dans l'ordre l'Autrichien Marcel Hirscher et l'Italien Manfred Moelgg.

"Cela a peut être semblé facile mais j'ai dû me battre sur les deux manches", a dit Ligety. "Le tracé était très bosselé, c'était la bagarre de haut en bas".

Ted Ligety, 28 ans, estime que ses deux premiers titres à Schladming n'étaient qu'un bonus, son premier objectif en arrivant en Autriche étant de conserver son titre en géant.

"C'était l'objectif numéro un", a dit l'Américain, qui a remporté ses 15 victoires en Coupe du monde dans la discipline.

Pas assez précis sur le tracé matinal, le Français Alexis Pinturault a dû se contenter de la cinquième place, derrière le Norvégien Aksel Lund Svindal.

DEPUIS KILLY

Ted Ligety est devenu le premier skieur depuis le Français Jean-Claude Killy en 1968 à remporter trois titres lors des mêmes championnats du monde qui, cette année-là, coïncidèrent avec les Jeux olympiques de Grenoble.

Avant lui, seuls Killy, l'Autrichien Toni Sailer, le Norvégien Stein Eriksen et le Français Emile Allais avaient remporté trois médailles d'or ou plus aux championnats du monde.

Déjà sacré dans la spécialité lors des précédents championnats du monde en 2011, Ligety a pris une avance d'une seconde 30 centièmes sur Svindal lors de la première manche.

Le deuxième tracé lui a permis de préserver une avance de 81 centièmes sur Hirscher, auteur d'une belle performance devant son public, qui attend toujours de ses skieurs une première médaille d'or en individuel.

"Je n'ai dormi que cinq heures la nuit dernière", a reconnu Hirscher, qui a également souffert du dos et de la nuque. "Prendre cette médaille d'argent est déjà superbe, le public a été fantastique".

Moelgg, malgré une faute en début de tracé, a réussi à monter sur le podium, décrochant ainsi sa troisième médaille mondiale après l'argent et le bronze du slalom à Are (2007) et Garmisch (2011).

Les championnats du monde de Schladming se terminent ce week-end, avec les slaloms femmes et hommes, samedi et dimanche respectivement.

Julien Prétot pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant