Ski: Sandrine Aubert, déterminée à remonter la pente

le
0
SANDRINE AUBERT VEUT SA REVANCHE
SANDRINE AUBERT VEUT SA REVANCHE

PARIS (Reuters) - Sandrine Aubert entamera bien plus qu'une nouvelle saison lorsqu'elle s'élancera, revancharde, dans une quinzaine de jours, pour le slalom de Levi, en Finlande.

A 30 ans, elle va tenter de retrouver le niveau qui lui avait permis de finir cinquième de la Coupe du monde de slalom en 2009 puis quatrième en 2010.

Revenue dans le giron de l'équipe de France l'an dernier, après l'échec de son émancipation - elle avait créé sa propre structure avec son entraîneur et compagnon, Samuel Tissot, mais n'a pas eu les moyens financiers de poursuivre -, elle veut tirer un trait sur une saison manquée.

"Je suis assez revancharde et hyper motivée", a-t-elle prévenu lors de la présentation des équipes de France.

"J'avais un petit peu des doutes sur la suite de ma carrière au printemps, donc j'ai pas mal réfléchi (...); j'ai pesé le pour et le contre. Maintenant voilà, je suis dedans, partie à fond, avec une détermination de fer."

Malgré son palmarès - quatre victoires en Coupe du monde, cinquième aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010 -, son meilleur résultat l'hiver dernier fut une 15e place, à Kranjska Gora. Tout semble donc à refaire pour la skieuse des Deux-Alpes.

"Pour l'instant, je suis vraiment au point de départ, à remettre les choses en place pour que ça se passe bien", dit-elle.

"On bosse techniquement, on pense un peu à la tactique de course parce que c'est quand même différent quand tu pars (loin). C'est vraiment très réducteur mais on pense à nos skis, à notre technique, et voilà : c'est hyper simple."

De sa présence au quotidien en équipe de France, où le retour n'a pas été aussi simple après son escapade, elle ne dit rien ou presque : "J'ai beaucoup de choses à régler de mon côté."

La saison qui vient devra donc être celle du rebond, d'un nouveau départ dans sa carrière entièrement tournée désormais vers son ski et rien d'autre, tant elle a besoin de se prouver qu'elle peut redevenir la meilleure.

"Je me concentre sur ce qu'il reste à faire. Pour moi, l'objectif est d'être prête à Levi sachant que je vais partir d'assez loin. Le seul objectif, c'est de savoir où j'en suis à Levi."

Gregory Blachier, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant