Ski: Marcel Hirscher sacré champion du monde de slalom

le
0
MARCEL HIRSCHER DÉCROCHE LE TITRE MONDIAL EN SLALOM
MARCEL HIRSCHER DÉCROCHE LE TITRE MONDIAL EN SLALOM

par Brian Homewood

SCHLADMING, Autriche (Reuters) - L'Autrichien Marcel Hirscher a été sacré dimanche champion du monde de slalom à domicile, devant l'Allemand Felix Neureuther et un autre Autrichien, Mario Matt.

Le leader du classement général de la Coupe du monde et de celui de la spécialité a écrasé les deux manches pour permettre à l'Autriche de décrocher, au dernier jour des Mondiaux, sa première médaille d'or en individuel.

Hirscher, médaillé d'argent en slalom géant vendredi, a devancé au final Neureuther de 42 centièmes et de 65 centièmes le vétéran Matt qui, du haut de ses 33 ans, a rappelé qu'il n'avait pas été sacré champion du monde de slalom à Sankt Anton en 2001 puis à Äre en 2007 par hasard.

"Cela a été une sacrée bataille et il y avait beaucoup de pression sur cette course, c'était phénoménal", a estimé à l'issue de la course le vainqueur du jour.

"Je savais que les autres concurrents étaient très rapides et il fallait donc que je sorte une grosse performance", a ajouté le skieur de 23 ans qui a remporté cette année quatre des sept slaloms programmés lors des épreuves de Coupe du monde.

Son dauphin Neureuther s'est de son côté félicité de sa performance, notamment en raison du règne sans partage cette saison de l'Autrichien dans cette spécialité.

"Être médaillé d'argent, c'est une vraie réussite pour moi. Je savais que Marcel serait difficile à battre. Cela a été un superbe duel entre nous et je pense qu'on est tous les deux allés au bout de nos limites", a déclaré l'Allemand.

Le premier Français classé de ce slalom est Alexis Pinturault, sixième.

A une seconde de Hirscher à l'issue de la première manche, Pinturault a commis une légère faute dans la seconde qui lui a fait perdre un temps précieux et finalement terminer à une seconde et 24 centièmes du vainqueur.

"Les trois de devant ont skié très fort aujourd'hui. Même avec ma petite faute, je pense qu'il aurait été compliqué d'aller accrocher le podium", a-t-il estimé au micro d'Eurosport.

Son compatriote et champion du monde sortant, Jean-Baptiste Grange, a terminé au 12e rang, son meilleur résultat de la saison après deux ans de blessures et de pépins physiques.

Quatorzième à l'issue de la première course du matin, le skieur de Valloire a réalisé un excellent début de deuxième manche avant de commettre une faute à mi-parcours l'obligeant à mettre les skis en travers.

Olivier Guillemain pour le service français, édité par Julien Prétot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant