Ski: Marcel Hirscher remporte la Coupe du monde de géant

le
0
L'AUTRICHIEN HIRSCHER REMPORTE LA COUPE DU MONDE DE GÉANT
L'AUTRICHIEN HIRSCHER REMPORTE LA COUPE DU MONDE DE GÉANT

par Patrick Lang

SCHLADMING, Autriche (Reuters) - L'Autrichien Marcel Hirscher a vu triple samedi à Schladming, sur ses terres, en remportant à la fois un géant, le globe de la spécialité et en se rapprochant d'un premier titre en Coupe du monde de ski alpin.

En signant sa neuvième victoire de la saison, le skieur âgé de 23 ans a accompli un rêve, celui de soulever pour la première fois de sa carrière un globe de cristal.

Et a continué à en nourrir un autre, celui de terminer, dès dimanche, en tête du classement général à l'issue de la dernière course de la saison.

Avant cet ultime slalom, l'Autrichien compte 25 points d'avance sur son concurrent direct Beat Feuz, peu réputé pour briller dans les épreuves techniques.

"Nous ne savons toujours pas si Beat Feuz va prendre le départ du slalom ou non. Je ne prends rien pour acquis. Mais s'il pouvait se retirer, je serais l'homme le plus heureux du monde", a déclaré Marcel Hirscher à l'issue de sa victoire.

"L'un de mes objectifs est déjà atteint et je n'arrive pas y croire (...) Il y a avait tant de pression de la part du public, de mon équipe, que cela ne pouvait pas finir autrement", a-t-il précisé.

Sans enlever de crédit à Marcel Hirscher, le scénario de la course et de l'attribution du globe de la discipline s'est écrit dès le milieu de matinée lorsque le seul homme capable de priver Marcel Hirscher de cette récompense, l'Américain Ted Ligety, a commis une grosse erreur dans la première manche pour terminer à onze secondes du skieur le plus rapide.

Au-delà du triomphe de Marcel Hirscher, le dernier géant de la saison aura été marqué par un triplé autrichien puisque derrière lui et son temps de 2'25"53 se sont succédé Hannes Reichelt (+0"19) et Marcel Mathis (+55").

De leur côté, les Français ont rendu une copie plus que correcte puisque Alexis Pinturault s'est classé quatrième, juste devant Thomas Fanara, cinquième, et Jean-Baptiste Grange, sixième.

Pour cet avant-dernier rendez-vous de la saison, le Suisse Didier Cuche a profité de l'ultime course de sa carrière pour faire son jubilée en disputant la deuxième manche chaussé de skis en bois et vêtu d'équipements d'un autre temps.

Acclamé par la foule, il a passé au final près de cinq minutes sur la piste, chutant une fois. A l'arrivée, il a gratifié ses fans d'une habitude bien à lui, celle de faire virevolter, d'un coup de pied, l'un de ses skis en l'air.

Olivier Guillemain pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant