Ski: Lindsey Vonn se plaint de ne pas être prise au sérieux

le
0
LINDSEY VONN SE PLAINT DE NE PAS ÊTRE PRISE AU SÉRIEUX
LINDSEY VONN SE PLAINT DE NE PAS ÊTRE PRISE AU SÉRIEUX

SÖLDEN, Autriche (Reuters) - La championne olympique de ski Lindsey Vonn a déploré vendredi que son ambition de concourir avec les hommes lors de la première descente de la saison, à Lake Louise au Canada dans un mois, ne soit pas suffisamment prise au sérieux.

"C'est vraiment énervant", a déclaré l'Américaine dans un entretien accordé à Reuters.

"Je n'ai pas souhaité que cela soit rendu public dans les médias, au moins pas jusqu'à ce qu'il soit acquis que je puisse y participer", a ajouté la skieuse, qui attend toujours une réponse de la Fédération internationale de ski (FIS).

Elle a fait parvenir il y a quelques semaines un courrier au responsable des courses messieurs, Gunter Hujara, pour lui demander de s'aligner à Lake Louise où hommes et femmes concourront à une semaine d'intervalle.

Depuis, elle n'a pas abandonné l'idée, même si elle n'a pas encore eu de nouvelles de l'organe dirigeant du ski mondial.

"Jusqu'à présent, je n'ai pas eu connaissance d'une décision de la FIS, mais il faut que j'attende la réunion du conseil de la FIS le 2 ou le 3 (novembre)", a-t-elle expliqué à Reuters.

"Je sais pour quelles raisons je fais cela et je continue à me battre pour, mais assurément, ça me blesse parce que les gens ne croient pas en moi."

"Je vais faire campagne jusqu'à ce que j'obtienne ce que je veux (...) Je demande juste une chance", a-t-elle ajouté.

Avec 53 épreuves de Coupe du monde dont 26 descentes à son palmarès, Lindsey Vonn est la deuxième skieuse la plus titrée de l'histoire dans cette discipline derrière l'Autrichienne Annemarie Moser-Pröll, championne dans les années 1970 et 1980.

Manuele Lang, Simon Carraud pour le service français, édité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant