Ski: Lindsey Vonn s'adjuge un 4e globe avec le super-G

le
0
LINDSEY VONN S'ADJUGE UN 4E GLOBE AVEC LE SUPER-G
LINDSEY VONN S'ADJUGE UN 4E GLOBE AVEC LE SUPER-G

SCHLADMING, Autriche (Reuters) - Lindsey Vonn a raflé jeudi un quatrième globe en Coupe du monde, celui du super-G, lors de l'ultime épreuve de la saison dans la spécialité remportée par l'Allemande Viktoria Rebensburg.

L'Américaine était toutefois furieuse à l'arrivée et s'en voulait d'avoir commis une faute grossière en fin de course qui lui a coûté la victoire et, surtout, les 100 points qui lui auraient permis d'afficher le plus gros score de l'histoire du ski alpin.

"Je trouve ça stupide de terminer ma saison de super-G sur une telle note. L'affaire semblait dans le sac, mais cette erreur a tout gâché à cause d'une mauvaise information donnée par mes entraîneurs", fulminait Vonn, qui a pris la cinquième place à 57 centièmes de seconde de Rebensburg.

L'Allemande, championne olympique de slalom géant, a gagné le premier super-G de sa carrière dans le temps d'une minute 24,54 secondes.

Elle a devancé de 18 centièmes l'Américaine Julia Mancuso, deuxième, et de 21 centièmes la Française Mario Rolland, qui monte sur le podium pour la deuxième fois en deux jours après sa deuxième place mercredi en descente.

Rebensburg était la première étonnée de son succès. "Je suis très surprise. Ça a toujours été mon rêve de remporter un super-G, mais cette victoire vient au moment le plus inattendu de la saison", a souligné l'Allemande, idéalement placée pour s'emparer ce week-end du globe de slalom géant.

LOT DE CONSOLATION

Pour Vonn, l'acquisition du globe du super-G, venant après son triomphe au classement général, en descente et en super-combiné, constitue cependant un bon lot de consolation.

"Bien sûr que je suis heureuse de ce titre, mais je suis une compétitrice, j'aime les défis et je ne renonce pas, même si je n'ai pas eu ces 100 points", a-t-elle dit.

La championne américaine compte désormais 1.948 points et se trouve à 22 points du record féminin détenue par Janica Kostelic depuis 2006 avec 1.970. Chez les hommes, seul l'Autrichien Hermann Maier a passé la barre des 2.000 points en 2000.

"Je suis ici pour battre ce record et je vais tout donner dans les prochaines courses", a ajouté Vonn.

Marion Rolland était quant à elle aux anges: "Deux podiums en deux jours, c'est plus que je ne pouvais espérer", s'est-elle exclamée, en affichant elle aussi une certaine surprise.

"Je ne sais pas si le podium d'hier m'a donné des ailes. En fait, je suis rentrée crevée hier après toutes les obligations du protocole. Je me sentais moins en mesure de faire une bonne course aujourd'hui", a-t-elle avoué.

"Ce qui a changé, c'est que j'ai décidé de devenir plus méchante, de ne plus penser qu'à moi plutôt qu'à l'équipe. Le résultat est là. Deux podiums dans deux disciplines différentes, cela me donne beaucoup d'envie pour les championnats du monde l'an prochain parce que c'est une piste qui me convient vraiment bien", a ajouté la skieuse des Deux-Alpes.

Pascal Liétout pour le service français, édité par Eric Faye

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant