Ski: le Suédois Myhrer remporte la Coupe du monde de slalom

le
0
LE SUÉDOIS MYHRER REMPORTE LA COUPE DU MONDE DE SLALOM
LE SUÉDOIS MYHRER REMPORTE LA COUPE DU MONDE DE SLALOM

16:17 18Mar12 RTRS-LEAD 1-Ski-Andre Myhrer remporte la Coupe du monde de slalom

par Patrick Lang

SCHLADMING, Autriche (Reuters) - Le Suédois Andre Myhrer a fait coup double dimanche en remportant à la fois le slalom de Schladming, en Autriche, et le globe de la spécialité, au nez et à la barbe du Croate Ivica Kostelic et de l'Autrichien Marcel Hirscher.

En tête du classement de la discipline avant le départ de cette dernière course de la saison, Ivica Kostelic a commis une grossière erreur en première manche, qui lui a par la suite empêché de marquer des points avec une 16e place à l'arrivée.

De son côté, le tout frais vainqueur de la Coupe du monde de ski alpin Marcel Hirscher, deuxième au classement de la spécialité avant de s'élancer sur la piste, a enfourché dans la première manche, synonyme d'élimination.

Vainqueur à l'issue des deux manches sous le soleil de Schladming, Andre Myhrer a profité des déconvenues de ses deux principaux rivaux pour remporter le petit globe de cristal du slalom, le premier de sa carrière, et devenir le deuxième Suédois depuis 1993 à obtenir cette distinction.

"Je suis complètement ahuri. C'était tellement inattendu. J'ai eu de la chance et je savais qu'il fallait que je m'attende à quelque chose de spécial aujourd'hui. Il y a eu une opportunité et je l'ai saisie", a expliqué le Suédois à l'issue de sa victoire.

L'Allemand Felix Neureuther a terminé deuxième à 30 centièmes et l'Autrichien Mario Matt a complété le podium, à 60 centièmes d'Andre Myhrer. Le seul et unique Français classé n'est autre que Steve Missilier, qui a signé le cinquième temps.

Andre Myhrer, qui termine donc premier du classement du slalom avec 644 points, soit 34 de plus qu'Ivica Kostelic et 84 de plus que Marcel Hirscher, a vu dans cette victoire au panache le signe d'une saison réussie.

"C'est une sacrée récompense pour tout le gros travail fourni. J'avais décidé de faire en sorte d'être moins inconstant cette saison et cela a fini par payer", a analysé le Suédois, très apprécié sur le circuit par ses pairs, surtout lorsqu'il joue des morceaux de son groupe de métal lors des soirées organisées après les courses.

De son côté, Ivica Kostelic, stoppé net dans sa progression cette saison par une opération au genou alors qu'il était en tête du classement général de la Coupe du monde, n'a pas caché sa déception sur la ligne d'arrivée.

"Je n'arrive à m'expliquer ce qu'il s'est passé. Je me sentais bien et d'un coup je me suis retrouvé sur le flanc", a expliqué le Croate.

Olivier Guillemain pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant