Ski: Kostelic sacré en super-combiné mais blessé au genou droit

le
0
IVICA KOSTELIC SACRÉ EN SUPER-COMBINÉ À SOTCHI MAIS BLESSÉ AU GENOU
IVICA KOSTELIC SACRÉ EN SUPER-COMBINÉ À SOTCHI MAIS BLESSÉ AU GENOU

par Patrick Lang

SOTCHI, Russie (Reuters) - Le Croate Ivica Kostelic s'est adjugé le globe de cristal du monde de super combiné pour la seconde année consécutive en s'imposant dimanche à Sotchi mais le leader du classement général de la Coupe du monde a terminé la course avec une blessure au genou droit qui jette une ombre sur sa fin de saison.

"Il a ressenti un choc à son genou droit pendant la seconde course. Il a pu finir la course, mais quand il a enlevé ses chaussures de ski il a ressenti une douleur, qui était aiguë quand il marchait", a déclaré le directeur du ski croate Vedran Pavlek.

Quinzième après la descente du matin, le Croate a écrasé toute opposition l'après-midi dans le slalom pour terminer dans le temps total de deux minutes et 50,21 secondes.

Kostelic empoche en outre son cinquième titre en Coupe du monde et accroît son avance au classement général cette saison. Il possède désormais 70 points d'avance sur le Suisse Beat Feuz, son dauphin dimanche dans la station russe.

Vainqueur samedi de la descente sur la piste où se dérouleront les Jeux olympiques d'hiver de 2014, Feuz a concédé 1,16 seconde à Kostelic sur l'ensemble des deux épreuves.

Le Français Thomas Mermillod-Blondin obtient une belle troisième place, à 1,77 seconde du vainqueur. Son compatriote Adrien Théaux a enfourché en fin de parcours et a été contraint à l'abandon.

Thomas Mermillod-Blondin avait disputé la veille sa première descente de la saison en raison de la blessure de Brice Roger, qui avait laissé une place au départ pour un skieur français. Il avait déjà obtenu un podium en super-combiné la saison dernière à Bansko, en Bulgarie.

LA PISTE EN ACCUSATION

"C'était certainement un avantage pour se mettre le parcours en tête. C'est une place d'honneur qui fait très plaisir. C'est une satisfaction de quitter le site des Jeux olympiques en se disant que dans deux ans, tu disputeras peut-être le dernier combiné de l'histoire des JO -la discipline va être abandonnée- en faisant figure de favori !", a déclaré le Français.

Ante Kostelic, le père du champion croate, a attribué la blessure de son fils au parcours verglacé et aux nombreux sauts qui émaillent la piste Rosa Khutor.

"C'est un parcours très agressif, avec beaucoup de virages verglacés et de grands sauts. C'est très facile de se blesser sur une telle piste", a-t-il affirmé.

Déjà victime de plusieurs blessures aux genoux, Kostelic a été évacué et transporté en avion privé dans son pays, où il subira des soins.

"J'espère sincèrement que sa blessure n'est pas trop sérieuse. Ce serait trop dommage si notre lutte se terminait dans ces circonstances", a déclaré Beat Feuz, en reconnaissant la supériorité de son rival sur la piste de Sotchi.

"Il n'y avait pas moyen de le battre aujourd'hui, il a skié de façon extraordinaire dans le slalom", a dit le Suisse.

Avant même les incertitudes concernant l'état de santé de Kostelic, les spécialistes considéraient que Feuz serait avantagé par le reste dun programme de la saison, qui comprend plus d'épreuves de vitesse de d'épreuves techniques.

L'Américain Bode Miller a abandonné dans le slalom après seulement quelques portes, souffrant toujours d'une blessure à la cheville qui le taraude depuis quelques saisons.

Pascal Liétout pour le service français, édité par Eric Faye

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant