Ski: Feuz remporte la descente de Sotchi, Théaux troisième

le
0
ADRIEN THÉAUX TROISIÈME DE LA DESCENTE DE SOTCHI
ADRIEN THÉAUX TROISIÈME DE LA DESCENTE DE SOTCHI

SOTCHI, Russie (Reuters) - Le Suisse Beat Feuz a dignement fêté son 25e anniversaire en s'imposant dans la première descente de Coupe du monde disputée à Sotchi, qui accueillera dans deux ans des Jeux olympiques d'hiver.

Vainqueur du Lauberhorn le mois dernier à Wengen, Feuz a confirmé qu'il était l'un des hommes forts des épreuves de vitesse cette saison en dominant tous ses rivaux en deux minutes et 14,10 secondes.

Le Suisse, qui a également remporté un Super-G à Val Gardena en décembre, a devancé de 27 centièmes de seconde le Canadien Benjamin Thomsen, qui accroche le premier podium de sa carrière après une 5e place à Chamonix le week-end dernier.

"C'est une super histoire que de gagner ici pour mon anniversaire. Je n'en espérais pas tant. J'ai été prudent sur le haut pour conserver de l'énergie pour la fin", a déclaré à Reuters Feuz, qui avait souffert des dents ces dernières semaines.

Vainqueur de la Coupe du monde dans trois disciplines différentes chez les juniors, Feuz est considéré comme "un talent phénoménal" par son compatriote Bernhard Russi, qui a dessiné le parcours de Sotchi.

Pour Thomsen, qui se positionne à 24 ans comme un futur prétendant à une médaille aux Jeux de 2014, "c'est un rêve. Mon père est moniteur de ski et donc la Coupe du monde a toujours été ma passion", a-t-il dit.

Le Français Adrien Théaux, troisième du Super-G de Lake Louise, obtient le même classement en Russie, à 59 centièmes du vainqueur.

UNE PISTE EXIGEANTE

"Je suis très content de ma descente aujourd'hui. J'ai fait ce que je voulais faire. Je fais le meilleur temps en haut avec Bode. C'est bien. Feuz a fait un énorme bas, il est présent tout le temps. Il fallait compter sur lui", a déclaré le Français.

"Ce podium, on tourne autour depuis un moment. Il reste de bonnes courses comme à Kvitfjell. C'est bon pour la confiance", a-t-il ajouté.

Bode Miller avait été le plus rapide dans la première portion de la piste Risa Khutor mais l'Américain a faibli en fin de parcours pour échouer à deux centièmes du podium.

La piste, qui devrait être celle de la descente des Jeux d'hiver, est d'ores et déjà considérée par les skieurs comme l'une des plus difficiles du circuit.

Elle exige à la fois vitesse et technique et propose une pente très raide particulièrement éprouvante, avec des bosses qui nécessitent d'effectuer des sauts parmi les plus longs du circuit de Coupe du monde.

"La piste est difficile, ça tape beaucoup. Les deux dernières bosses sont vraiment super. Sinon, c'est hyper physique", analyse Théaux.

"C'est un peu Bormio, en plus long. C'est un petit peu serré à mon goût, mais ça devrait changer pour les Jeux. Tant mieux. En tout cas, je ne sais pas comment ils ont fait en deux ans, mais c'est du très bon boulot. Ils ont fait une station flambant neuve", apprécie-t-il.

Patrick Lang; Pascal Liétout pour le service français, édité par Jean-Philippe Lefief

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant