Ski: Didier Cuche remporte la descente de Garmisch-Partenkirchen

le
0
CUCHE REMPORTE LA DESCENTE DE GARMISCH-PARTENKIRCHEN
CUCHE REMPORTE LA DESCENTE DE GARMISCH-PARTENKIRCHEN

GARMISCH-PARTENKIRCHEN, Allemagne (Reuters) - Battu par le Canadien sur la même piste l'an dernier aux championnats du monde, le Suisse Didier Cuche a pris sa revanche samedi sur Erik Guay en remportant la descente de Garmisch-Partenkirchen comptant pour la Coupe du monde de ski alpin.

Le futur retraité des pistes, qui vient d'annoncer qu'il raccrochait définitivement les skis à la fin de la saison, court désormais libéré et accumule les succès.

Après son triomphe il y a une semaine dans la descente de Kitzbühel, le vétéran suisse (37 ans) s'est imposé en une minute 9,10 secondes à l'issue d'une épreuve amputée d'un tiers de son parcours en raison d'un épais brouillard enveloppant le haut de la piste.

Cuche a devancé de 27 centièmes Guay, qui obtient son quatrième podium sur sa piste préférée. L'Autrichien Hannes Reichelt, deuxième à Wengen il y a 15 jours, a pris la troisième place, tandis que les Français Johan Clarey (7e), Adrien Théaux (9e) et Guillermo Fayed (15e) ont fait bonne figure.

"Ce fut une libération pour moi d'annoncer ma retraite il y a une semaine. Maintenant, je skie l'esprit léger et c'est drôle de me retrouver dans cette position après l'an dernier", a dit le Suisse, qui bat pour la troisième fois cette saison le record du plus vieux vainqueur d'une épreuve de Coupe du monde.

"Oui, c'est un peu une revanche. Mais je n'ai pratiquement rien eu à faire. Mon matériel était si bon qu'il a fait presque tout le travail", a ajouté Cuche avec son légendaire humour.

Sanctionné pour avoir boudé le tirage au sort de la veille, l'Américain Bode Miller, vainqueur à Beaver Creek en décembre, est parti en 46e position sur une piste déjà endommagée et n'a pu terminer dans les 30.

Le Super-G de dimanche aura lieu sur la même piste. "Ce sera le même lieu, mais pas la même course. Ce devrait être encore plus compétitif", prédit Cuche.

Manuèle Lang, Pascal Liétout pour le service français, édité par Eric Faye

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant