Ski de fond - Dopage : Therese Johaug contrôlée positive

le
0
Ski de fond - Dopage : Therese Johaug contrôlée positive
Ski de fond - Dopage : Therese Johaug contrôlée positive

Therese Johaug, septuple championne du monde de ski de fond et championne olympique en relais en 2014, a été contrôlée positive à un stéroïde le 16 septembre dernier, a révélé la Fédération norvégienne de ski dans un communiqué. La substance provenait d’un baume à lèvre que le médecin de l’équipe avait délivré à la skieuse.

Therese Johaug (28 ans) dopée par un baume à lèvres ! La Fédération norvégienne de ski a révélé ce jeudi que la septuple championne du monde de ski de fond et championne olympique des Jeux de Sotchi en 2014 avait été contrôlée positive au clostebol, un stéroïde anabolisant interdit par l’Agence mondiale antidopage (AMA), lors d’un contrôle inopiné datant du 16 septembre dernier dont les résultats sont connus depuis début octobre. Johaug, qui s’est dit « dévastée et affolée », peut maudire le médecin de l’équipe norvégienne, Fredrik Bendiksen, qui avait délivré en août dernier la crème pour les lèvres en question, du Trofodermin, à la skieuse, souffrant de coups de soleil sur les lèvres alors que la sélection effectuait des entraînements en altitude.

Johaug : « Je suis dévastée, c’est totalement injuste »

Mais alors que la Norvégienne avait demandé au docteur de s’assurer au préalable que le baume ne pouvait pas être dopante, ce dernier ne l’aurait pas fait, à en croire sa Fédération, qui s’apprête à prendre des mesures « immédiates » suite à ce fait « grave ». « C’est totalement injuste et immérité », estime Therese Johaug tandis que le médecin ne cherche aucun prétexte. « These a pris du clostebol, un produit illégal, via le baume à lèvres Trofodermin, j’assume. » Johaug devrait être suspendu et Bendiksen lourdement sanctionné pour cette faute professionnelle.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant