Ski: Carolina Ruiz-Castillo surprend dans la descente à Méribel

le
0
CAROLINA RUIZ-CASTILLO SURPREND DANS LA DESCENTE DE MÉRIBEL, MARIE MARCHAND-ARVIER 3E
CAROLINA RUIZ-CASTILLO SURPREND DANS LA DESCENTE DE MÉRIBEL, MARIE MARCHAND-ARVIER 3E

par Patrick Lang

MERIBEL, Savoie (Reuters) - Carolina Ruiz-Castillo a créé la surprise samedi en s'imposant dans la descente de Coupe du monde de Méribel et en offrant ainsi à l'Espagne la première victoire de son histoire dans cette discipline.

Ruiz-Castillo, 31 ans et qui s'entraîne en France, n'avait jamais fait mieux que septième en descente dans sa carrière et n'était montée qu'une fois sur un podium, en géant, il y a treize ans à Sestrière.

La skieuse née au Chili est la première Espagnole à remporter une épreuve de Coupe du monde depuis sept ans et la victoire de Maria José Rienda Contreras en géant à Hafjell.

Samedi, elle a devancé Maria Höfl-Riesch -deuxième à vingt centièmes- et la Française Marie Marchand-Arvier qui a fini à un centième de l'Allemande.

Ruiz-Castillo courait quasiment à domicile puisqu'elle s'entraîne régulièrement avec l'équipe de France et avait ainsi pu s'essayer cet hiver sur la piste de Méribel, où aucune épreuve de Coupe du monde n'avait été organisée depuis 19 ans.

"C'est une formidable réussite après tant d'années à s'impliquer et à travailler dans des conditions difficiles", a-t-elle dit après la course.

"J'ai eu la possibilité de bien m'entraîner avec les Français cette année et je savais que j'avais le potentiel puisque je suis vraiment forte à l'entraînement."

"EXTRAODINAIRE" POUR MARCHAND-ARVIER

Maria Höfl-Riesch a confirmé ses bonnes dispositions du moment en descente puisqu'elle a signé samedi son troisième podium de la saison après, notamment, avoir empoché la médaille de bronze de la spécialité aux Mondiaux de Schladming.

"Je ne peux pas être déçue de finir deuxième derrière Carolina", a dit la championne du monde du super-combiné.

"Ça n'est pas une grande saison pour moi donc deuxième, c'est un bon résultat. Puisque je ne suis pas en lice pour un globe de cristal, j'aborde chaque course sans pression."

L'Allemande a donc soufflé la deuxième place à Marie Marchand-Arvier pour un petit centième, mais la Française se réjouissait de ce cinquième podium dans sa carrière.

"Je savais que j'avais la possibilité de faire un podium. Je me suis remise en question après Schladming, où j'étais un peu déçue de ma prestation", a dit "MMA", 14e de la descente des championnats du monde.

"Je voulais montrer que j'avais les capacités et c'est extraordinaire de monter sur le podium devant mon public, surtout sur une piste aussi belle. C'est formidable d'être dans une équipe de France comme celle-ci. J'ai été très motivée par la victoire de Marion à Schladming et aujourd'hui, j'ai réussi la course que j'espérais."

La Slovène Tina Maze, leader du classement général de la Coupe du monde, a pris la quatrième place et ajouté 50 points à son total ainsi porté à 1.744, contre 886 pour Höfl-Riesch.

La championne du monde Marion Rolland n'a pu faire mieux que dixième.

Gregory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant