Ski: Andre Myhrer profite de la défaillance des favoris

le
0
ANDRE MYHRER VICTORIEUX À KRANJSKA GORA
ANDRE MYHRER VICTORIEUX À KRANJSKA GORA

KRANJSKA GORA, Slovénie (Reuters) - Le Suédois Andre Myhrer a tiré profit dimanche de la contre-performance des favoris pour remporter le slalom de Kranjska Gora comptant pour la Coupe du monde masculine de ski alpin.

Déjà vainqueur l'an dernier à Zagreb, le Suédois a devancé l'Italien Cristian Deville, deuxième et le Français Alexis Pinturault, troisième, qui obtient son second podium du week-end après sa deuxième place samedi en géant.

Myhrer, qui s'est imposé dans le temps total d'une minute et 40,99 secondes, était en tête à l'issue de la première manche.

"Cette saison, j'ai dû faire preuve de patience. J'étais régulier mais pas toujours avec la réussite. Aujourd'hui, j'ai bénéficié de la chance dans des conditions difficiles. Je suis particulièrement content de l'emporter dans une station rendue populaire dans mon pays par Ingemar Stenmark", a-t-il déclaré.

Dans la course à la victoire finale en Coupe du monde, qui se décidera lors du week-end prochain à Schladming (Autriche), c'est le Suisse Beat Feuz qui a fait la bonne affaire en Slovénie, tout en étant le seul des trois prétendants au Globe à n'avoir pas participé au slalom.

KOSTELIC DÉÇOIT

L'Autrichien Marcel Hirscher a raté l'occasion de reprendre la tête du classement général après avoir raté une porte lors de la première manche.

Vainqueur de cinq slaloms cette saison, Hirscher a également cédé du terrain au classement de la Coupe du monde de la spécialité, où il est désormais devancé de 50 points par Ivica Kostelic.

De retour sur les pistes après son opération au genou, le Croate a pourtant déçu en ne prenant que la 16e place. Le vainqueur de la Coupe du monde 2011 compte aujourd'hui 186 points de retard sur Feuz au classement général.

"Enfourcher une porte, ça fait partie du ski. Mon but ici n'était pas de marquer des points, mais de gagner. C'est comme ça qu'il faut faire si l'on veut gagner la Coupe du monde", a dit Hirscher, en laissant entendre qu'il pourrait finalement s'aligner dans le Super-G à Schladming.

Contrairement à la Coupe du monde féminine, où la plupart des titres ont déjà été attribués, le suspense est encore total chez les hommes dans toutes les disciplines, à l'exception du super-combiné remporté par Kostelic.

Patrick Lang, Pascal Liétout pour le service français, édité par Jean-Loup Fiévet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant