Ski alpin : Vers la disparition de la descente ?

le
0
Ski alpin : Vers la disparition de la descente ?
Ski alpin : Vers la disparition de la descente ?

Le président la Fédération Autrichienne de ski (ÖSV), Peter Schröcksnadel, a fait part de ses inquiétudes de voir la descente disparaître du programme des Jeux Olympiques d'hiver. Il met en cause le caractère non télégénique de l'épreuve reine.

Dans une interview donnée à l’agence APA, Peter Schröcksnadel dénonce « un intérêt pour la descente » en baisse. Contrairement aux épreuves disputées en deux manches comme le slalom, la descente ne réserve pas beaucoup de suspense. La course connaît généralement son dénouement en une vingtaine de minutes et l’audimat n’est pas au rendez-vous.

L’épreuve aura lieu à Pyeongchang en 2018 « mais le risque qu'elle soit supprimée ensuite est bien réel », annonce le président la Fédération Autrichienne en relayant des propos tenus par le président de la Fédération Internationale de ski, Gian Franco Kasper. Cela pourrait être le cas dès l’édition 2022 à Pékin. Autre argument non avoué par la FIS, l’épreuve de descente demande une longue préparation de pistes raides pas toujours présentes dans les stations. Toutes ces propositions seront discutées lors de la prochaine réunion de la FIS prévue en novembre, selon l’ÖSV.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant