Ski alpin (h) - Géant de Sölden : Alexis Pinturault en démonstration

le
0
Ski alpin (h) - Géant de Sölden : Alexis Pinturault en démonstration
Ski alpin (h) - Géant de Sölden : Alexis Pinturault en démonstration

Alexis Pinturault, énorme sur les deux manches, a inscrit son nom dimanche au palmarès du géant de Sölden (Autriche). Le Français a livré une démonstration, à laquelle même l'Autrichien Marcel Hirscher, deuxième, n'a pas résisté. Thomas Fanara termine sixième, Mathieu Faivre, neuvième.

Alexis Pinturault (25 ans) intouchable. Plus fort que tout le monde, le skieur de Courchevel a inscrit dimanche son nom au palmarès de Sölden à l’issue de deux démonstrations de force sur deux manches qu’il s'est offert le luxe de remporter toutes les deux. Déjà meilleur temps du premier parcours, « Pintu » a encore étalé toute sa classe sur le second tracé en dépit d’un terrain abîmé et surtout d’une visibilité proche du néant. Mais rien ne semblait pouvoir stopper lors de cette première course de la saison un Pinturault assurément venu pour frapper très fort d’entrée. Ce qu’il a réussi à faire avec beaucoup de maîtrise en dépit de la pression mise quelques secondes plus tôt par Marcel Hirscher. Lui aussi monstrueux et pas davantage gêné par le manque de lumière, le tenant du Globe de Cristal a pourtant commis une grosse faute d’intérieur sur le haut. Mais au prix d’un exploit assez sensationnel, l’Autrichien est parvenu à rester sur ses skis, à conserver son équilibre et à signer en bas de la piste un des dix meilleurs temps de cette seconde manche (le huitième, très exactement). Un chrono suffisant pour prendre la tête provisoire de ce géant de Sölden avant le passage d’Alexis « la bête » Pinturault.

Pinturault, premier Français depuis quinze ans à triompher à Sölden

Au moment où il s’est élancé pour cueillir un Hirscher déjà très fort lui aussi pour ce rendez-vous inaugural, le troisième du classement général de la saison dernière connaissait la donne : face à un rival déroutant techniquement comme physiquement, il faudrait une performance de haut rang pour remporter cette première manche de la saison. Message reçu cinq sur cinq par Pinturault. En avance au premier pointage, toujours nettement devant au second intermédiaire, le natif de Moûtiers, parfaitement équilibré et impeccable physiquement, relègue Hirscher à sept dixièmes à l’arrivée d’une manche merveilleusement maîtrisée. Depuis le succès de Frédéric Covilli sur ces mêmes pentes en 2001, la France attendait une victoire à Sölden. Elle est venue dimanche avec ce récital d’un « Pintu » vainqueur en Autriche de son 16eme succès en Coupe du Monde (le septième en géant). « Je savais que je devais tout donner, parce que Marcel était en tête. Mes objectifs ? C’est le début de l’hiver, on verra la suite », s’est contenté d’analyser le héros du jour avec la modestie qui le caractérise. Un exploit qui augure probablement d’une immense saison pour le meilleur français de la spécialité. Sachant que Thomas Fanara (6eme), Mathieu Faivre (9eme) et même Victor Muffat-Jeandet (14eme) ont fait bien mieux que limiter la casse, c’est tout le ski français masculin qui s’apprête peut-être à connaître l’une de ses plus belles années. Avec le triomphe de cet Alexis Pinturault si génial, elle ne pouvait pas mieux commencer. On en redemande. SKI ALPIN / COUPE DU MONDE (F) Géant de Sölden (AUT) - Classement final - Dimanche 23 octobre 2016 1- Alexis Pinturault (FRA) en 2’14’’01 2- Marcel Hirscher (AUT) à 0’’70 3- Felix Neureuther (ALL) à 1’’37 4- Zan Kranjec (SLO) à 1’’44 5- Ted Ligety (USA) à 1’’65 6- Thomas Fanara (FRA) à 1’’67 7- Justin Murisier (SUI) à 1’’78 8- Henrik Kristoffersen (NOR) à 1’’92 9- Mathieu Faivre (FRA) à 1’’93 10- Luca De Aliprandini (ITA) à 2’’12 … 14- Victor Muffat-Jeandet (FRA) à 2’’23 26- Steve Missilier (FRA) à 2’’90
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant