Ski alpin - Coupe du Monde - Slalom de Levi (H) : Kristoffersen forfait pour une raison improbable

le
0
Ski alpin - Coupe du Monde - Slalom de Levi (H) : Kristoffersen forfait pour une raison improbable
Ski alpin - Coupe du Monde - Slalom de Levi (H) : Kristoffersen forfait pour une raison improbable

Le Norvégien Henrik Kristoffersen a déclaré forfait pour le slalom de Levi le week-end prochain en raison d’un conflit avec sa fédération pour une sombre histoire de sponsoring.

Henrik Kristoffersen ne sera pas présent le week-end prochain pour le slalom de Levi, véritable coup d’envoi de la saison de la Coupe du Monde de ski alpin. Le Norvégien n’a pas déclaré forfait pour cette épreuve pour cause de blessure, ou de gaieté de cœur mais parce qu’il est en conflit avec la Fédération Norvégienne de ski. Le vainqueur de la Coupe du Monde de géant la saison passée a vu la Fédération lui interdire de porter les couleurs de son nouveau partenaire personnel, la marque de boissons énergisantes Red Bull, sur son casque. Un contrat qu’il vient de conclure avec la marque autrichienne, signe de la progression d’Henrik Kristoffersen ces dernières saisons, notamment en slalom géant.

La Fédération veut imposer son partenaire à Kristoffersen

La Fédération Norvégienne de ski impose, en effet, à ses athlètes de mettre un casque aux couleurs de son partenaire principal, l’opérateur de télécommunications Telenor, ce à quoi se refuse Henrik Kristoffersen, qui a pris la huitième place de la première manche de la saison, le géant organisé à Sölden le 24 octobre dernier. Une affaire qui rappelle la situation des joueurs sélectionnés avec les équipes d’Allemagne ou de France il y a quelques décennies, qui étaient contraints de porter les chaussures de l’équipementier de la sélection et pas celles de leur partenaire personnel. L’affaire a été portée devant la justice par Henrik Kristoffersen, qui a décidé de ne pas aller à Levi en signe de protestation. « C'est la décision que j'ai prise avec mes proches, et elle est dans l'intérêt des autres membres de l'équipe », a assuré le skieur de 22 ans aux médias norvégiens. Une situation qui s’est transformée en impasse malgré des moins de négociations entre le skieur et la Fédération Norvégienne de ski, dont la position n’a pas bougé d’un iota. Et rien n’indique qu’une solution sera trouvée avant le procès. A voir aussi : >>> Toute l'actualité des sports d'hiver >>> Fin de saison pour Eva-Maria Brem
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant