Ski alpin - Coupe du Monde (H) : Val d'Isère remplace Beaver Creek

le
0
Ski alpin - Coupe du Monde (H) : Val d'Isère remplace Beaver Creek
Ski alpin - Coupe du Monde (H) : Val d'Isère remplace Beaver Creek

Alors que le manque de neige a contraint les organisateurs à annuler les trois épreuves prévues du 2 au 4 décembre prochain à Beaver Creek, la FIS a confirmé que Val d’Isère va récupérer l’organisation des épreuves, aux mêmes dates.

La Fédération Internationale de ski fait tout pour sauver le début de saison de la Coupe du Monde de ski alpin alors que la tournée nord-américaine tourne au fiasco avec les annulations des épreuves masculines à Lake Louise des 26 et 27 novembre puis de Beaver Creek du 2 au 4 décembre. Et, pour cela, elle a pu compter sur le soutien de la Fédération Française de ski. En plus du slalom géant et du slalom programmés initialement les 10 et 11 décembre à Val d'Isère, la Coupe du Monde masculine fera étape en France le week-end précédent. La station qui accueilli les championnats du monde en 2009 récupère le programme prévu à Beaver Creek aux même dates. Le coup d’envoi des épreuves de vitesse sera donc donné dans l’Hexagone, après un début de saison intégralement réservé aux disciplines techniques avec les slaloms géants de Sölden puis les slaloms de Levi pour ouvrir les hostilités.

Trois semaines de Coupe du Monde à Val d'Isère

Après deux descentes d’entraînement les 30 novembre et 1er décembre, les skieurs se mesureront sur un Super-G le 2 décembre, une descente le 3 décembre puis un slalom géant le 4 décembre sur la mythique piste Oreiller-Killy, absente du programme de la Coupe du Monde depuis janvier 2007. Un programme qui sera complété du 16 au 18 décembre par un combiné, une descente et un Super-G comptant pour la Coupe du Monde féminine. Les épreuves de la Coupe du Monde de ski alpin feront étape à Val d'Isère pendant trois semaines consécutives, une organisation qui profite d’un soutien total de la part de la Fédération Française de ski, surtout sur le plan financier. « Cette semaine de plus, c'est environ 900 000 euros de budget » assure le président de la FFS Michel Vion dans un entretien accordé à l’AFP.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant