Ski: Alexis Pinturault, premier géant à Garmisch

le
0
ALEXIS PINTURAULT REMPORTE LE SLALOM GÉANT DE GARMISCH
ALEXIS PINTURAULT REMPORTE LE SLALOM GÉANT DE GARMISCH

par Manuele Lang

GARMISCH-PARTENKIRCHEN, Allemagne (Reuters) - Le Français Alexis Pinturault, en qui certains voient le skieur français le plus complet depuis Jean-Claude Killy, a remporté son premier slalom géant de Coupe du monde dimanche à Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne.

Sur la prestigieuse piste du Kandahar, le skieur de 21 ans a devancé les deux meilleurs spécialistes de la discipline.

L'Autrichien Marcel Hirscher, actuel premier au classement général de la Coupe du monde, a pris la deuxième place à 60 centièmes et l'Américain Ted Ligety, double champion du monde de la discipline, la troisième trois centièmes plus loin.

Ted Ligety a rendu un hommage appuyé à Alexis Pinturault, jugeant qu'il était "au-dessus du lot".

"C'est énorme d'entendre un truc comme ça de la part de celui qui, justement, nous a montré la voie cette saison, nous a donné l'énergie et la force de nous battre", a dit le Français.

"Je suis très flatté. C'est lui qui jusqu'à présent était imbattable et nous a poussés au-delà de nos limites."

Alexis Pinturault a scellé sa victoire dans la deuxième manche dont il a été crédité du meilleur temps après avoir pris la deuxième place sur le premier tracé à 24 centièmes de Felix Neureuther.

L'Allemand a raté son second parcours et a dégringolé à la 12e place à deux secondes et 47 centièmes.

"MOI, JE SUIS LÀ"

"C'est une victoire très importante parce que le géant est la discipline dans laquelle j'ai obtenu mes premiers podiums et je tournais autour, je n'étais jamais très loin et j'ai enfin réussi à trouver", a dit Pinturault, double champion du monde juniors du géant.

Le Français avait déjà connu la plus haute marche d'un podium de Coupe du monde à deux reprises cette saison lors du slalom de Val d'Isère et du super-combiné de Wengen.

Il n'a pas obtenu de médailles aux récents championnats du monde de Schladming mais a souvent figuré au pied du podium avec une cinquième et trois sixièmes places.

"C'est clair qu'après Schladming, j'avais besoin de remettre les pendules à l'heure. La France a été brillante à Schladming, mais il fallait enchaîner avec la Coupe du monde. J'en avais clairement besoin", a-t-il dit.

Trois autres Français, Steve Missillier, septième, Cyprien Richard, 14e, et Victor Muffat-Jeandet, 16e, se sont classés dans les 20 premiers.

Alexis Pinturault a dit son sentiment d'avoir "skié à la limite et parfois au-delà" et de s'être "fait peur dans la deuxième partie du mur."

Il a reconnu que la fin de saison était un peu difficile pour ses rivaux car "Hirscher a la grippe (et) Ligety est un peu fatigué après les Monde" où l'Américain a remporté trois titres, mais a lancé un claironnant "moi je suis là!"

La Coupe du monde fera sa prochaine étape en Norvège, à Kvitfjell, où auront lieu une descente et un Super-G les 2 et 3 mars.

Jean-Paul Couret pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant