SKF supprime 1.500 emplois pour réduire ses coûts

le
1

STOCKHOLM (Reuters) - SKF, le premier fabricant mondial de roulements à billes, a annoncé mercredi son intention de supprimer 1.500 emplois pour réduire ses coûts dans un contexte de faiblesse de la demande.

Le groupe suédois a pareillement engagé une revue stratégique de ses activités automobiles pour voir comment en améliorer la productivité.

Au quatrième trimestre, SKF a accru son bénéfice d'exploitation à 2,1 milliards de couronnes (226 millions d'euros), contre 1,8 milliard un an plus tôt, un résultat conforme aux attentes des analystes.

Au premier trimestre, il s'attend à une stabilité de la demande en Europe et en Amérique latine.

"En séquentiel, on s'attend à une demande relativement inchangée pour le groupe. Toutefois, les effets à court terme de la chute des cours des matières premières minérales et du pétrole ainsi que des mouvements récents sur les taux de change, avec l'appréciation du dollar, sont difficiles à prédire", lit-on dans le communiqué de résultats.

Le groupe de Göteborg bénéficie de la dépréciation de la couronne suédoise qui a perdu 20% de sa valeur face au dollar sur les six derniers mois et dont l'indice en valeur pondérée a baissé de 5% sur cette période.

Le nouveau directeur général Alrik Danielson, qui a pris les commandes de l'entreprise en début d'année, n'entend manifestement pas se contenter de l'aubaine des taux de change pour atteindre l'objectif d'une marge de 15%.

"Si vous regardez la rentabilité de l'activité automobile, elle est clairement en-deçà de nos attentes et du niveau où on aimerait la voir", a-t-il dit en annonçant la revue stratégique.

Les suppressions de postes, de leur côté, seront effectuées pour l'essentiel cette année et elles devraient permettre une économie de 1,2 milliard de couronnes d'ici la fin de 2016.

Ces annonces ont été bien accueillies à la Bourse de Stockholm où l'action SKF s'adjuge 3,7% à 193,50 couronnes vers 13h50 GMT.

(Niklas Pollard et Johannes Hellstrom, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ANOSRA le mercredi 28 jan 2015 à 16:09

    Combien de suppressions sur les 3600 emplois en France ? L'effet tardif du pacte de responsabilité de FH se fait sentir partout, au lieu de la baisse de charges programmée dès 2012 par NS qui pouvait avoir des effets immédiats ! 600 000 chômeurs de plus à mettre au bilan de celui dont la cote de popularité ne remonte que grâce à un évènement dramatique !!!