Sixième mise en examen dans l'enquête sur l'attentat de Nice

le
1
SIXIÈME MISE EN EXAMEN DANS L'ENQUÊTE SUR L'ATTENTAT DE NICE
SIXIÈME MISE EN EXAMEN DANS L'ENQUÊTE SUR L'ATTENTAT DE NICE

PARIS (Reuters) - Un homme de 36 ans interpellé à Nice puis transféré à Paris dans le cadre de l'enquête sur l'attentat du 14 juillet sur la promenade des Anglais à Nice a été mis en examen lundi et écroué, a-t-on appris de source judiciaire.

Il a été mis en examen pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste en vue de commettre des crimes d'atteinte aux personnes". Il a été placé sous mandat de dépôt, précise-t-on de même source.

Il s'agit de la sixième personne mise en examen dans l'enquête sur l'attentat revendiqué par le groupe Etat islamique qui a fait 84 morts et plus de 300 blessés.

L'homme, interpellé le 25 juillet, figure sur des photographies retrouvées dans le téléphone portable de Mohamed Lahouaiej Bouhlel, le Tunisien de 31 ans qui a foncé dans la foule au volant d'un poids lourd le soir du 14 juillet.

Selon le procureur de Paris, François Molins, Mohamed Lahouaiej Bouhlel a bénéficié de soutiens et de complicités dans la préparation et l'accomplissement de son acte qu'il semble avoir mûri pendant plusieurs mois.

(Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7172301 il y a 4 mois

    Bravo la police, mais la justice le remettra en liberté….honte à la justice de ce pays qui ne permets pas de surveiller,mettre en prison les fichés S. Souvent viols ,vols,terrorisme sont le fait d'individus connus et relâchés , les juges doivent être jugés comme responsables