Six prisonniers de Guantanamo transférés en Uruguay

le
0

(Avec détails) WASHINGTON, 7 décembre (Reuters) - Six hommes détenus depuis plus de dix ans à la prison militaire américaine de Guantanamo ont été transférés dimanche en Uruguay, en vertu d'un accord entre Washington et Montevideo, a annoncé le Pentagone. Les six - quatre Syriens, un Tunisien et un Palestinien - représentent le groupe le plus important depuis 2009 à quitter le camp de détention internationalement décrié. Barack Obama avait fait en 2008 de la fermeture de la prison installée sur la base américaine de Guantanamo, à Cuba, l'un de ses engagements présidentiels, promesse qu'il n'a pas pu tenir en raison notamment des obstacles soulevés par le Congrès à majorité républicaine. Le transfert des six hommes vers l'Uruguay était prévu depuis des mois. Il a apparemment été bloqué par le département de la Défense puis à nouveau retardé en août pour des raisons de politique intérieure uruguayenne, à l'approche de l'élection présidentielle du 30 novembre. L'échéance étant passée, le président sortant José Mujica a donné son feu vert à l'accueil des six anciens détenus. Ceux-ci ont été admis à l'hôpital pour des examens médicaux à leur arrivée à Montevideo. Sept autres prisonniers de Guantanamo ont été transférés depuis le début du mois de novembre - trois en Géorgie, deux en Slovaquie, un vers l'Arabie saoudite et le dernier au Koweït. Après le transfert effectué dimanche, le nombre de détenus à Guantanamo a été ramené à 136. (Matt Spetalnick; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant