Six opposants graciés en Biélorussie

le
0

MINSK, 23 août (Reuters) - Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a gracié six membres de l'opposition condamnés à des peines de prison, dont Nikolaï Statkevitch, qui s'est présenté contre lui lors du scrutin de 2010, a annoncé samedi son service de presse. Le chef de l'Etat, qui est au pouvoir depuis 1994 et qui briguera un cinquième mandat consécutif en octobre, a agi pour des raisons humanitaires, précise-t-il. Nikolaï Statkevitch est le dernier membre du groupe d'une dizaine d'opposants arrêtés après la présidentielle de 2010. Agé de 59 ans, il a été condamné en mai 2011 à six ans de prison en tant qu'instigateur de manifestations contre la réélection d'Alexandre Loukachenko. L'Union européenne a salué "un important progrès sur la voie de l'amélioration des relations" avec la Biélorussie. "Nous espérons maintenant que les autorités biélorusses lèveront toutes les restrictions au plein exercice des droits civiques et politiques des détenus libérés", ajoutent Federica Mogherini et Johannes Hahn, porte-parole de la diplomatie européenne et commissaire à l'Elargissement, dans un communiqué commun. (Andrei Makhovsky avec Barbara Lewis à Bruxelles, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant