Six Nations: Philippe Saint-André soulagé mais éprouvé

le
0
PHILIPPE SAINT-ANDRÉ ENTRE SOULAGEMENT ET DÉCEPTION
PHILIPPE SAINT-ANDRÉ ENTRE SOULAGEMENT ET DÉCEPTION

par Jean-Paul Couret

SAINT-DENIS (Reuters) - Philippe Saint-André n'est pas parvenu à répondre à la question de savoir s'il était plus soulagé par la victoire 23-16 arrachée à l'Ecosse ou plus déçu de la dernière place dans le Tournoi des Six Nations récoltée samedi par le XV de France.

"Ca fait longtemps qu'on n'avait pas gagné, on va quand même savourer cette victoire", a dit le sélectionneur du XV de France après avoir vu son équipe mettre fin à une série de trois défaites contre l'Italie, le Pays de Galles et l'Angleterre, et un match nul contre l'Irlande.

"Ça a été un match difficile. On a raté beaucoup d'occasions par manque de patience en première mi-temps", a-t-il ajouté.

"Ce qui domine, c'est que ce groupe a eu les valeurs pour aller chercher un match nul en Irlande et revenir de 6-0 pour battre l'Ecosse ce soir".

Le sélectionneur du XV de France a dit retenir comme image du match que Frédéric Michalak, après avoir été décrié, était "sorti sur blessure mais applaudi par le public debout".

Il a souligné que l'objectif était maintenant d'être au point pour la Coupe du monde 2015".

"On va avoir la possibilité exceptionnelle d'aller faire en juin une tournée en Nouvelle-Zélande avec quatre tests. Une telle tournée est la tournée d'une vie", a-t-il dit. "C'est en jouant contre les meilleurs qu'on progresse".

Edité par Jean-Philippe Lefief

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant