Six Nations: Philippe Saint-André reste fidèle à ses principes

le
0
DEUX CHANGEMENTS DANS LE XV TRICOLORE FACE AUX GALLOIS
DEUX CHANGEMENTS DANS LE XV TRICOLORE FACE AUX GALLOIS

par Jean-Paul Couret

MARCOUSSIS, Essonne (Reuters) - Philippe Saint-André est resté fidèle à ses principes et a maintenu sa confiance jeudi à 13 des 15 titulaires du XV de France battu dimanche par l'Italie pour le match du Tournoi des Six Nations contre Galles, samedi au Stade de France.

Le seul changement effectué par le manager-sélectionneur est la permutation au centre de la ligne de trois-quarts entre Mathieu Bastareaud, promu dans le XV de départ, et Florian Fritz, relégué parmi les remplaçants.

Le remplacement du deuxième ligne et capitaine Pascal Papé, forfait à cause d'une blessure au dos, par Jocelino Suta est le seul autre changement apporté au XV battu 23-18 à Rome.

Philippe Saint-André a souligné devant la presse que la reconduction du groupe des 23 dès le lendemain du camouflet de dimanche puis de la majorité des titulaires ne devait pas être interprétée comme un blanc-seing.

"La défaite en Italie ne souffre d'aucune excuse. Quand, au niveau des contacts et des duels, on perd 16 ballons, on ne peut pas gagner un match", a-t-il dit dans une déclaration liminaire après avoir égrené les noms des titulaires et remplaçants.

"À ce groupe de montrer une grosse rébellion, une grosse solidarité et de faire un gros match samedi devant son public. On ne change pas une équipe qui gagne, nous, on ne change pas une équipe qui perd", a-t-il ajouté.

"Bien sûr que je suis en colère. (...) On ne va pas brûler ce qu'on a aimé au mois de novembre".

Philippe Saint-André a expliqué le retour de Mathieu Bastareaud comme titulaire pour la première fois depuis l'affaire de la fausse agression en Nouvelle-Zélande de 2009 et une brève réapparition dans le Tournoi 2010 comme un choix stratégique.

Le choix du joueur de Toulon au gabarit hors normes de 110 kg pour 1,83 m a pour première explication le désir de contrer "la défense inversée des Gallois", a-t-il dit.

TRIO TOULONNAIS

"Au niveau des automatismes 10-12-13, les trois (l'ouvreur Frédéric Michalak, et les centres Bastareaud et Maxime Mermoz) jouent en club ensemble (à Toulon)", a-t-il ajouté, une semaine après avoir écarté cette option pour le match contre l'Italie au nom de la cohésion acquise avec Fritz en novembre.

Il a rappelé que Mathieu Bastareaud avait "fait un match de très grande qualité" en face de Jamie Roberts, centre et joueur majeur du Pays de Galles dans un match entre Toulon et Cardiff en Coupe d'Europe.

Philippe Saint-André a en outre pris le soin de souligner qu'il avait "expliqué à Florian Fritz que la sélection de Bastareaud "n'était pas une sanction".

"Ce n'est pas de sa faute, c'est une faute collective. Ce n'est pas lui qui a perdu les 16 ballons", a-t-il ajouté. "On sait les qualités de Florian, il a été titulaire les sept dernières fois. Il est important pour le groupe. On sait qu'il rentrera, à lui d'apporter toutes ses qualités de puncheur."

De la titularisation de Jocelino Suta de préférence à Romain Taofifenua, le sélectionneur a dit qu'elle découlait des performances réalisées par le deuxième ligne de Toulon au mois de novembre.

Suta, qui ne compte à 30 ans que trois sélections acquises en novembre, avait été présélectionné en janvier mais n'avait pas été conservé en raison de son état de fatigue.

"Il a eu la chance d'avoir huit jours de vacances, donc il est revenu. Il a retrouvé toute sa fraîcheur. C'est quelqu'un qui connaît les systèmes en touche, il était un des leaders en novembre avec Pascal Papé et Fulgence Ouedraogo au niveau des annonces", a expliqué Philippe Saint-André.

"Le jeune Tao est en train d'apprendre le haut niveau, il sait ce qu'il doit faire comme effort pour devenir titulaire. On le voit plus comme un impact player."

Composition de l'équipe :

15-Yoann Huget, 14-Wesley Fofana, 13-Mathieu Bastareaud, 12-Maxime Mermoz, 11-Benjamin Fall, 10-Frédéric Michalak,

9-Maxime Machenaud, 8-Louis Picamoles, 7-Thierry Dusautoir (cap), 6-Fulgence Ouedraogo, 5-Yoann Maestri, 4-Jocelino Suta, 3-Nicolas Mas, 2-Dimitri Szarzewski, 1-Yannick Forestier.

Remplaçants : 16-Benjamin Kayser, 17-Vincent Debaty, 18-Luc Ducalcon, 19-Romain Taofifenua, 20-Damien Chouly, 21-Morgan Parra, 22-François Trinh-Duc, 23-Florian Fritz.

Edité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant