Six Nations: la France retombe dans ses travers au Pays de Galle

le
0
LE XV DE FRANCE BATTU PAR LE PAYS-DE-GALLES
LE XV DE FRANCE BATTU PAR LE PAYS-DE-GALLES

CARDIFF (Reuters) - Le XV de France, incapable de confirmer les attentes nées de ses deux victoires inaugurales dans le Tournoi des Six Nations, a essuyé vendredi soir, au Millennium Stadium, sa première défaite de l'année face au Pays de Galles (27-6).

Les espoirs de Grand chelem bleu sont désormais envolés, mais pas les chances de remporter le Tournoi après deux années de domination galloise.

Pour y parvenir, les joueurs de Philippe Saint-André devront travailler sur leurs problèmes de discipline, leur précision et leur efficacité en conquête, autant de points qui avaient déjà inquiété contre l'Angleterre et l'Italie.

Lors de leurs deux premiers matches remportés au Stade de France, 26-24 contre les Anglais et 30-10 contre les Italiens, ils s'en étaient finalement sortis grâce à un soupçon de réussite et de bonne volonté. Pas suffisant contre les Gallois.

D'emblée, la rencontre a mal tourné pour le XV de France, mené 11-0 à la dixième minute de jeu après un essai de George North (6e) et deux pénalités de Leigh Halfpenny.

"On a été pris à froid, on a eu du mal à se mettre en place, on n'a pas fait les choses dans l'ordre", a ensuite déploré l'arrière Brice Dulin au micro de France 2. "Ça a été très difficile de revenir dans la partie."

Les Bleus auraient pourtant pu imaginer tirer profit du doute qui avait saisi ces dernières semaines le Pays de Galles, après une courte victoire sur l'Italie et une défaite en Irlande.

MALADRESSE

Mais, comme ragaillardis par les menaces du sélectionneur Warren Gatland à destination de certains cadres du vestiaire, Sam Warburton et consorts ont très bien lancé leur match et vu leurs efforts immédiatement récompensés.

Les hommes de "PSA" ont ensuite tenté, avec les moyens du bord, d'éviter le naufrage mais leur tentatives sont tombées à l'eau: un essai de Yoann Huget refusé pour un en-avant de Pascal Papé (13e) et une pénalité manquée par Jean-Marc Doussain (24e).

Trois pénalités de Leigh Halfpenny plus tard, les deux équipes sont rentrées aux vestiaires avec un net avantage (20-6) en faveur des Gallois, pas toujours géniaux mais suffisamment solides en défense.

En deuxième période, les Français, avec Maxime Machenaud à la place de Jean-Marc Doussain dans le rôle du demi de mêlée, sont revenus avec des intentions plus offensives mais ils ont à chaque fois payé leur maladresse, notamment avec le ballon.

Un exemple: à la 50e minute, Mathieu Bastareaud s'est précipité vers l'en-but avant de passer le ballon à Hugo Bonneval, lequel l'a laissé filé entre ses doigts.

Les Gallois ont alors profité de leur supériorité numérique, après un carton jaune infligé à Louis Picamoles quelques instants avant, pour inscrire leur deuxième essai, signé Sam Warburton (64e).

Cet essai, et la transformation de Leigh Halfpenny, ont donné à la défaite des vice-champions du monde des airs de correction.

Ils ont encore deux chances de se racheter dans le Tournoi, la première en Ecosse le 8 mars, la dernière au Stade de France contre l'Irlande la semaine suivante.

Ce résultat relance par ailleurs les Gallois, qui ont encore le droit de rêver à un troisième sacre de suite.

Rex Gowar; Simon Carraud pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant