Six Nations: la France remporte le "crunch" face à l'Angleterre

le
0

par Jean-Paul Couret

SAINT-DENIS (Reuters) - Le XV de France a retrouvé la victoire après une année 2013 catastrophique en battant l'Angleterre 26-24 dans son premier match du Tournoi des six nations, samedi au Stade de France.

Trois essais, deux de Yoann Huget et un de Gaël Fickou, plus une transformation et une pénalité de Maxime Machenaud et deux pénalités de Jean-Marc Doussain ont assuré la victoire des Bleus.

Pour faire bonne mesure, ils ont ajouté à ce crunch qui a tenu son rang par l'engagement des deux équipes et un suspens jusqu'à la dernière minute un festival de plaquages arrêt-buffet et une envie de jouer et une audace qu'on ne leur connaissait plus.

Les Anglais ont marqué deux essais par Mike Brown et Luther Burrell, une transformation et deux pénalités d'Owen Farrell, une pénalité d'Alex Goode et un drop de Danny Care.

Menés 16-8 à la mi-temps, ils ont repris l'avantage et menaient 24-19 à trois minutes de la fin.

Trois remplaçants français ont fait basculer le match sur un dernier essai.

Le talonneur Dimitri Szarzewski a fait la percée et assuré la dernière passe, le trois-quarts Gaël Fickou signé l'essai et le demi de mêlée Maxime Machenaud a réussi la transformation décisive.

Par une fin de soirée parfaite pour jouer au rugby, sans vent ni pluie mais avec un stade archicomble, le match avait commencé comme dans un rêve pour les Français sur deux essais marqués sur deux coups de pied à suivre et deux rebonds favorables.

Les héros du Stade de France avaient été l'ouvreur Jules Plisson, l'arrière Brice Dulin et l'ailier Yoann Huget.

L'horloge du Stade de France annonçait 37 secondes de jeu lorsque Plisson a fait le premier coup d'éclat de sa carrière internationale.

DOUBLE D'HUGET

Sur un ballon perdu par les Anglais sur le coup d'envoi le demi d'ouverture de 22 ans a décoché un coup de pied à suivre rasant. Huget a repris le ballon acrobatiquement et marqué en coin.

Le quart d'heure de jeu venait à peine de s'écouler que le deuxième essai est venu sur la même aile. Les Français une nouvelle fois ont dévalé le terrain à l'initiative du 3e ligne Yannick Nyanga qui a trouvé Dulin.

C'est lui qui cette fois a donné le coup de pied à suivre mais c'est Huget qui a repris le ballon et marqué.

La France menait 13-3 puis 16-3 avec deux pénalités de Doussain, la première sur la première mêlée du match.

Les Anglais n'avaient réussi qu'une pénalité par Owen Farrell mais ils avaient à plusieurs reprises multiplié les temps de jeu et fait étalage de leur puissance dans les 22 mètres français.

C'est ce schéma de jeu qui leur a permis de franchir enfin la ligne juste avant la mi-temps sur un essai de leur arrière Mike Brown passé à l'aile pour remplacer Jonny May blessé.

Vexés peut-être par le score de 16-8, ils ont lancé une nouvelle vague de percussions. L'affaire s'est terminée sur une pénalité de Farrell. Ils étaient revenus de 16-3 à la 23e minute à 16-11 à la 44e et ils n'étaient pas prêts à relâcher leur emprise.

Plisson jusque là impeccable a fait sa bourde de la soirée en tentant une interception en milieu de ligne à la 48e minute.

Il a mal jugé son coup. Le n°8 Billy Vunipola a percé et servi le centre Luther Burrell pour l'essai. Farrell a transformé face aux poteaux. L'Angleterre menait pour la première fois 18-16 puis 21-16 sur un drop de Danny Care.

L'heure de jeu approchait, Philippe Saint-André avait déjà pioché dans ses réserves.

Il avait fait entrer le deuxième ligne Yoann Maestri, le talonneur Dimitri Szarzewski, le pilier Yannick Forestier, le 3e ligne Antoine Burban chez les avants et le demi de mêlée Maxime Machenaud chez les trois-quarts.

Le n°8 Damien Chouly et le pilier Rabah Slimani ont eux aussi été lancés dans la bataille puis est venu le dernier remplaçant, Gaël Fickou. Et c'est lui, dernier invité du Crunch, qui a permis au XV de France de commencer 2014 sur un beau match.

Le prochain match aura lieu le dimanche 9 février à Saint-Denis contre l'Italie battue 23-15 par le Pays de Galles à Cardiff ce samedi. L'Angleterre jouera en Ecosse le samedi 8.

Edité par Guy Kerivel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant