Six Nations: l'Italie bat l'Ecosse, évite la cuillère de bois

le
0
L'ITALIE ÉVITE LA CUILLÈRE DE BOIS DANS LE TOURNOI DES SIX NATIONS
L'ITALIE ÉVITE LA CUILLÈRE DE BOIS DANS LE TOURNOI DES SIX NATIONS

LONDRES (Reuters) - L'Italie a attendu la dernière journée du Tournoi des Six Nations pour signer sa première victoire de la compétition, samedi face à l'Ecosse (13-6), à qui la Nazionale laisse donc la "la cuillère de bois".

Les hommes de Jacques Brunel ont construit leur succès grâce à un essai signé Giovanbattista Venditti (43e), une pénalité de Mirco Bergamasco (11e) et un drop de Kristopher Burton (77e).

De leur côté, les Ecossais ont marqué deux pénalités. Avec cinq défaites, le XV du Chardon termine donc à la dernière place du Tournoi 2012, derrière l'Italie, cinquième.

Cette rencontre, pauvre techniquement, a été marquée par de nombreuses fautes, avec trois cartons jaunes à la clé pour les Ecossais Nick De Luca (38e) et Jim Hamilton (55e) ainsi que pour l'Italien Alessandro Zanni (66e).

A plusieurs reprises, l'arbitre de la rencontre Alain Rolland a d'ailleurs souligné cet aspect, expliquant notamment aux deux packs qu'ils gâchaient la partie avec leur indiscipline.

Avec cette défaite, la cinquième en autant de rencontres dans le Tournoi 2012, l'avenir du sélectionneur du XV du Chardon semble compromis.

A l'issue de la rencontre, l'Anglais Andy Robinson a toutefois confié qu'il espérait garder son poste.

"Je pense que j'en suis capable. Je suis sous contrat jusqu'en 2015. C'est la fin d'un tournoi et maintenant, tout ce que nous avons à faire, c'est de prendre le temps d'analyser ce qu'il s'est passé et d'imaginer une stratégie pour l'avenir", a expliqué l'ancien entraîneur du XV de la Rose.

"J'ai une pensée pour les joueurs car ils ont beaucoup donné dans ce Tournoi", a ajouté Andy Robinson.

Justin Palmer, Olivier Guillemain pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant