Six Nations: Julien Malzieu a soigné son retour en Bleu

le
0
JULIEN MALZIEU A SOIGNÉ SON RETOUR EN BLEU
JULIEN MALZIEU A SOIGNÉ SON RETOUR EN BLEU

par Mathieu Baratas

PARIS (Reuters) - Un essai exceptionnel, des interventions tranchantes, le trophée d'homme du match, l'ailier gauche Julien Malzieu a réussi son retour en équipe de France lors de la victoire 30 à 12 face à l'Italie samedi au Stade de France.

L'ailier international (17 sélections) n'avait plus porté le maillot bleu depuis le 26 juin 2010 et une lourde défaite en Argentine (13-41).

Le joueur clermontois a inscrit le deuxième essai français, son cinquième chez les Bleus, avant la pause après un slalom de 60 mètres, trois raffuts et un crochet.

"C'est un bon retour", a jugé Malzieu en conférence de presse après la rencontre. "J'ai eu la chance de marquer cet essai. Je ne mérite pas plus qu'un autre (la distinction d'homme du match). C'est satisfaisant dans l'ensemble."

Très apprécié par le nouveau sélectionneur Philippe Saint-André, le joueur de 28 ans se sent "en confiance" et peut se lâcher pour montrer ses qualités offensives héritées de ses années en équipe de France à 7.

"C'est un nouveau staff qui échange beaucoup avec les joueurs. Lors des entretiens individuels, tu te dis les choses en tête à tête. Il n'y a pas de langue de bois", explique-t-il.

"Ils m'ont dit que mon profil les intéressait beaucoup. Quand on la confiance du coach, c'est plus facile de s'exprimer", ajoute-t-il.

"LA MOYENNE QUAND MÊME"

Le contexte est d'autant plus confortable pour le joueur qu'il évolue à côté de ses compères de Clermont, les centres Aurélien Rougerie et Wesley Fofana, qui ont aussi marqué un essai face à l'Italie.

"Il y a des affinités entre nous et on trouve vite des repères. J'ai l'impression d'être en club. Au niveau international, c'est un plus. On va tout faire pour rester là", a prévenu Malzieu.

Le joueur avait déjà réussi une prestation d'éclat et un essai lors de la première du précédent staff en Écosse (6-27) en 2008 avant de quitter le groupe.

Le robuste ailier (1,93m pour 92kg) préfère donc éviter de verser dans l'euphorie et cible déjà ses erreurs pendant la rencontre pour éviter de les reproduire.

"Je vais me mettre la moyenne quand même", dit-il.

Stigmatisé pour ses errements défensifs par le précédent sélectionneur Marc Lièvremont, Malzieu est attentif à chacune de ses fautes défensives qu'il travaille à gommer.

Malgré une prestation brillante, Julien Malzieu ne s'imagine avoir gagné ses galons de joueur cadre en équipe de France. Il attend désormais avec impatience la liste des 23 pour l'Irlande annoncée dimanche pour prolonger son "bon retour".

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant