Six milliards de smartphones en circulation d'ici 2020

le
0
Six milliards de smartphones en circulation d'ici 2020
Six milliards de smartphones en circulation d'ici 2020

D'ici la fin de cette décennie, on dénombrera neuf milliards de connexions mobiles à travers le globe. Même si trois milliards d'entre elles seront associées à des terminaux de données, des clés de sécurité et des routeurs, les deux tiers restants seront des connexions de smartphones, selon des chiffres dévoilés par GSMA.L'organisme qui représente les intérêts des opérateurs mobiles à travers le monde (GSMA) avance que le marché des smartphones devrait encore beaucoup se développer dans les six prochaines années. On dénombre actuellement deux milliards de terminaux en activité, cette demande est dopée par les consommateurs des pays émergents.

Cette dernière étude prospective de GSMA, intitulée "Smartphone forecasts and assumptions, 2007-2020", parue le 11 septembre, montre que les économies en voie de développement ont déjà devancé les marchés plus matures, comme les Etats-Unis et l'Europe de l'Ouest, en 2011.

La région Asie-Pacifique représente déjà la moitié des connexions de smartphones à travers le monde alors que l'adoption des terminaux reste au-dessous des 40% dans cette région, même lorsque l'on prend en compte les 629 millions de connexions de smartphones en Chine. D'ici la fin de la décennie, les pays émergents représenteront quatre connexions de smartphones sur cinq.

La région qui devrait enregistrer la croissance la plus rapide est l'Afrique sub-saharienne grâce à l'arrivée massive de terminaux à bas-coût et au déploiement de nouveaux réseaux.

Les analystes de GSMA attribuent l'adoption future de mobiles dans les pays émergents aux baisses de prix des terminaux. La différence de prix entre les téléphones et les smartphones s'amenuise de plus en plus, certains smartphones se vendant désormais au prix de 50$.

Dans les pays les plus développés, l'arrivée des réseaux 4G aide à maintenir la croissance du marché premium, tandis que l'arrivée de données plus personnalisées contribue au ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant