Six membres d'un groupe islamiste exécutés en Egypte

le , mis à jour à 13:40
0

(Actualisé avec détails § 5-8) LE CAIRE, 17 mai (Reuters) - Six membres d'une organisation islamiste basée dans le Sinaï ont été exécutés en Egypte pour avoir commis un attentat contre des soldats l'an dernier près du Caire, rapporte dimanche l'agence de presse officielle égyptienne Mena. Le groupe auquel ils appartiennent, Province du Sinaï, a tué des centaines de policiers et de militaires depuis le renversement, en juillet 2013, du président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans. Il s'agit du premier procès de membres de Province du Sinaï, qui a fait allégeance à l'organisation Etat islamique (EI) et s'appelait auparavant Ansar Baït al Makdis. Les islamistes exécutés avaient été reconnus coupables notamment d'un attentat dans lequel deux officiers de l'armée avaient péri. Neuf personnes étaient poursuivies lors de ce procès. Deux accusés ont été condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité et un autre a été condamné à mort par contumace. "Ce jugement est plus une décision politique qu'une décision de justice", a estimé l'avocat de la défense, Ahmed Hammam, accusation rejetée par les autorités égyptiennes. L'organisation humanitaire Human Rights Watch a indiqué en avril que trois des prévenus, menacés de la peine de mort, ne pouvaient pas avoir pris part aux attaques pour lesquelles ils étaient poursuivis car ils avaient été arrêtés trois mois auparavant et se trouvaient toujours en détention au moment des faits. Samedi, un tribunal a recommandé que l'ancien président islamiste Mohamed Morsi et 106 de ses partisans appartenant aux Frères musulmans soient condamnés à mort pour une évasion collective d'une prison en 2011. (Michael Georgy; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant