Six islamistes et cinq policiers tchadiens tués lors d'un raid

le , mis à jour à 12:37
0

N'DJAMENA, 29 juin (Reuters) - Les forces de sécurité tchadiennes ont tué six islamistes et ont perdu cinq policiers lors d'une perquisition contre une cache d'armes dans l'est de N'Djamena, a annoncé lundi le procureur Alghassim Khamiss. L'opération s'inscrit dans les suites du double attentat qui a fait 34 morts le 15 juin dans la capitale tchadienne. Dimanche, les autorités ont annoncé l'arrestation de 60 suspects et le démantèlement de la cellule responsable de ces attentats, attribués aux islamistes de Boko Haram. ID:nL5N0ZE0SY "Nous avons compté six terroristes (morts) et cinq officiers de police durant l'opération de police contre ce site dont nous avons appris qu'il était une cache d'armes", a déclaré Alghassim Khamiss à Reuters. Un grand nombre d'engins explosifs artisanaux ont été saisis ainsi que huit mortiers, a-t-il ajouté. Le Tchad est en pointe dans l'aide au Nigeria dans son combat contre Boko Haram. Le commandement de la force régionale qui vient d'être créée pour lutter contre la secte se trouve dans la capitale tchadienne. (Madjiasra Nako; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant