Six ex-officiers chiliens accusés du meurtre d'un étudiant US en 1986

le
0

SANTIAGO, 24 juillet (Reuters) - Six anciens officiers de l'armée chilienne vont être inculpés du meurtre d'un étudiant américain pendant une grève à Santiago en 1986, sous la présidence du général Augusto Pinochet, a annoncé vendredi un magistrat. Les officiers, interpellés ces derniers jours, sont suspectés d'avoir brûlé vifs, à l'aide d'essence et d'un briquet, le jeune étudiant américain Rodrigo Rojas, 19 ans, et gravement blessé Carmen Gloria Quintana, une Chilienne alors âgée de 18 ans, pendant une manifestation contre la dictature (1973-1990). Selon les comptes rendus officiels de l'époque, les deux victimes s'étaient brûlées accidentellement en mettant en place un barrage de flammes pour repousser les forces de l'ordre. Le magistrat Mario Carroza a rouvert le dossier en 2013 et ordonné l'arrestation des ex-officiers quand un jeune appelé, Fernando Guzman, est revenu sur son premier témoignage. Guzman a déclaré que les officiers avaient intentionnellement brûlé vifs les deux adolescents avant de les abandonner dans un fossé en banlieue de la capitale. "Il y a des éléments qui nous permettent des les poursuivre pour homicide", a déclaré Mario Carroza vendredi à la télévision chilienne. "Six des accusés seront inculpés en tant que protagonistes de l'attaque et un autre de complicité." Même si le soutien en faveur de Pinochet a diminué ces dernières années, le Chili reste profondément divisé par les événements que le pays a connus après le renversement de Salvador Allende en 1973 et la répression qui a suivi. Ces derniers jours, des responsables du gouvernement, des groupes de défense des droits de l'homme et des victimes de la répression ont appelé les anciens membres de l'armée à rompre le "pacte du silence". Jeudi, l'un des officiers incriminés, Julio Castaner, a été pris à partie jeudi à Punta Arenas par des manifestants alors qu'il prenait un avion, sous escorte policière, pour rejoindre Santiago afin d'y être interrogé par la justice. (Gram Slattery; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant