Six Égyptiens condamnés pour le meurtre d'un Français en prison

le
0
    LE CAIRE, 15 mai (Reuters) - Un tribunal égyptien a condamné 
dimanche six hommes à sept ans de prison chacun pour avoir battu 
à mort en 2013 un enseignant français avec lequel ils 
partageaient une cellule dans un commissariat du Caire, a-t-on 
appris de source judiciaire. 
    Des sources proches des services de sécurité avaient dit à 
l'époque qu'Eric Lang avait été arrêté pour avoir violé le 
couvre-feu nocturne en vigueur en Egypte, et qu'il avait été 
placé en détention parce qu'il était ivre et n'avait plus de 
permis de résidence valide. 
    Selon la source judiciaire, les six hommes condamnés 
dimanche partageaient la cellule du Français, qui était âgé de 
49 ans et vivait depuis 20 ans en Egypte. Il l'auraient battu à 
mort après une dispute. 
    Déjà emprisonnés pour d'autres faits, les six hommes peuvent 
faire appel. Leurs avocats, celui d'Eric Lang et l'ambassade de 
France au Caire n'étaient pas immédiatement joignables. 
    Le président François Hollande avait déclaré le mois dernier 
au Caire qu'il avait évoqué avec son homologue égyptien Abdel 
Fattah al Sissi le cas d'Eric Lang et celui de l'étudiant 
italien Giulio Regeni. 
    Le meurtre du jeune Italien, dont le corps supplicié a été 
retrouvé en février au bord d'une route, est au centre d'une 
crise diplomatique entre l'Egypte et l'Italie, cette dernière 
soupçonnant les services de sécurité égyptiens d'être impliqués 
dans sa disparition et sa mort. 
     
 
 (Haitham Ahmed et Mahmoud Mourad; Tangi Salaün pour le service 
français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant