Six chômeurs attaquent Pôle emploi en justice

le
0
Ils estiment que l'institution n'a pas rempli sa mission d'accompagnement et réclament, chacun, entre 50.000 300.000 euros de dommages et intérêts.

Une première en France. Des chômeurs s'apprêtent à porter plainte contre Pôle emploi pour défaut d'accompagnement. Ils réclament des dommages et intérêts compris entre 50.000 300.000 euros chacun «en fonction des profils», précise Florent Hennequin, l'un des deux avocats des six chômeurs. Une délégation de la CGT-chômeurs, à l'initiative de la procédure, accompagnée des deux avocats chargés du dossier, Émilie Videcoq et Florent Hennequin, se rendra vendredi matin au siège parisien de Pôle emploi pour demander les dommages et intérêts. Mais «Pôle emploi ne devrait pas accéder à nos demandes. En cas de refus ou d'absence de réponse, nous engagerons la procédure classique, auprès du tribunal administratif».

La démarche vise à faire reconnaître le non-respect par l'institution de son obligation de suivi des chôm...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant