Six arrestations à Bruxelles après les attentats de mardi

le
0
 (Actualisé avec communiqué du parquet, suites judiciaires et 
contexte) 
    BRUXELLES, 25 mars (Reuters) - La police belge a procédé 
jeudi à six arrestations dans le cadre de l'enquête sur les 
attentats de mardi à Bruxelles, a confirmé le parquet fédéral 
dans un communiqué diffusé en fin de soirée. 
    "Six personnes ont été interpellées", écrit le parquet. 
"Demain (vendredi) sera décidé si un mandat d'arrêt 
(inculpation) sera décerné à l'encontre de ces personnes." 
    Aucun détail n'a été communiqué sur leur identité. 
    Le parquet ajoute que des perquisitions ont été menées dans 
les communes de Schaerbeek, dans le nord de l'agglomération 
bruxelloise, et de Jette (ouest) ainsi que dans le centre de la 
capitale belge. 
    D'après des médias belges, ces opérations ont débuté peu 
avant 21h00 (20h00 GMT) et ont mobilisé d'importants moyens avec 
déploiement d'unités spéciales d'intervention et d'un 
hélicoptère. 
    Les trois membres du commando qui a attaqué mardi matin 
l'aéroport de Bruxelles-Zaventem sont partis de Schaerbeek. Deux 
d'entre eux, Ibrahim El Bakraoui et Najim Laachraoui, se font 
exploser sur place. Le troisième homme, qui apparaît vêtu d'une 
veste claire et d'un chapeau sur les images filmées par les 
caméras de surveillance, est en fuite.  
    Un troisième kamikaze, Khalid El Bakraoui, frère d'Ibrahim, 
s'est fait exploser une heure plus tard à la station de métro de 
Maelbeek. 
    Un autre homme, filmé à ses côtés dans le métro, est aussi 
recherché par les forces de sécurité.  
 
 (Alastair Macdonald; Jean-Philippe Lefief et Henri-Pierre André 
pour le service français, édité par Julie Carriat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant